Placez-vous en priorité ouverture, et choisissez une ouverture en particulier, si possible quelque chose que vous n’utilisez pas beaucoup d’habitude, et si possible plutôt à un bout ou à l’autre (f/2 ou f/16 quoi). Par exemple, shooter avec une faible ouverture (ce qui augmente donc la profondeur de champ), pourrait vous obliger à faire plus attention à vos arrière-plans, ou à gérer l’éventuel manque de lumière en montant les ISO. A l’inverse, shooter à grande ouverture vous familiarisera avec la profondeur de champ, et vous forcera à bien gérer la mise au point (une petite révision sur l’autofocus s’impose).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s