Après la pluie, il reste de l’eau…

Profitez des vitres, c’est idéal pour photographier de l’intérieur d’abord, mais les vitres peuvent donner beaucoup d’effets visuels très intéressants sous la pluie. Elles ruissellent quand il pleut encore ou alors sont parsemées de milliers de gouttelettes après l’averse. De plus, vous pouvez beaucoup jouer avec la profondeur de champ : des gouttes floues ne sont plus que des tâches déformées ou des spots lumineux sur l’image finale à la manière d’un effet bokeh.

Profitez de l’arrêt de la pluie, pour photographier des gouttes sur des branches ou des toiles d’araignée par exemple. Je pense également aux flaques : photographier un reflet dans une flaque peut donner une tout autre dimension à une image. De plus, l’eau qui subsiste après l’averse met en valeur les surfaces : que ce soit le pavé qui est plus brillant et reflète ainsi la lumière de façon avantageuse, ou bien les feuilles trempées d’un arbuste… Regardez autour de vous pour profiter de tout ce que crée cette eau.

Chérissez le temps variable, vous connaissez ces jours variables où le soleil et les averses de pluie s’alternent et où vous ne savez vraiment pas quoi mettre ? Un ciel menaçant suivi d’une averse, puis des éclaircies avec un soleil timide qui vient pointer le nez. Tout ce qu’il faut pour faire de superbes photos ! Les nuages sombres permettent de faire des photos de paysage captivantes.  Et qui sait, peut-être verrez-vous un arc-en-ciel !

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s