Les questions à se poser avant de prendre une photo

Pourquoi prenez-vous ce cliché ?  Autrement dit, quelle histoire racontez-vous ? Quelle est l’émotion que vous voulez provoquer chez les personnes qui regarderont la photo ? Quel message voulez-vous faire passer ?

Quel est le sujet ?  Quoi ou qui est le point important de l’image ? L’animal, la fleur, le regard, la mèche de cheveux… ? Sur quoi l’attention doit-elle se porter pour que le message ou l’émotion que vous voulez faire passer soit clair(e) ? Quand vous savez ça, vous pouvez décider où placer votre sujet : à un point fort de l’image en respectant la règle des tiers par exemple. Vous pouvez également décider de l’orientation en portrait ou en paysage.

Y a-t-il d’autres sujets potentiels ?  Est-ce qu’il existe d’autres éléments qui peuvent perturber la lecture de l’image et détourner l’attention du sujet que vous venez de déterminer ? A partir de là, comment pouvez-vous procéder pour les éliminer ? Vous pouvez vous rapprocher, tourner autour du sujet, zoomer, utiliser une profondeur de champ reduite, changer l’orientation de la photo…

Où est la lumière ?  Autrement dit, quelle est votre source principale de lumière et où se situe-t-elle ? Est-ce le soleil, un éclairage intérieur, un flash ? S’il y a plusieurs sources, quelle est la plus lumineuse ? Où se situe la source ? Quelle conséquence cela a-t-il sur l’image au niveau des couleurs, des ombres ? Si vous pouvez modifier la source, essayez différentes configurations. Vous pouvez aussi revenir plus tard pour profiter des heures tardives par exemple. Allez-vous faire un cliché volontairement à contre-jour ou souhaitez-vous un sujet bien éclairé ? Si il n’y a pas beaucoup de lumière, il va vous falloir trouver des solutions techniques pour compenser : modifier l’ouverture, la vitesse d’obturation, la sensibilité iso…

Comment la photo va-t-elle être lue ?  Autrement dit, quelles sont les lignes de force et comment l’œil va-t-il voyager dans l’image ? Est-ce que vous pouvez utiliser une perspective naturelle pour conduire le regard jusqu’au sujet par exemple ? Au contraire, est-ce qu’une perspective conduit le regard loin du sujet ou hors de l’image ? 

Toutes ces questions vous paraissent sans doute nombreuses et compliquées, et c’est le cas. Et je devance vos commentaires : évidemment, si c’est un évènement fugace il vaut mieux déclencher et penser après. Mais vous verrez qu’avec le temps et l’expérience, vous prendrez des décisions beaucoup plus rapidement car vous aurez intégré ces questions et vous vous ne les poserez même plus consciemment. Ainsi, vous pourrez réaliser de beaux clichés en pensant à la lumière et à la composition même dans l’urgence.

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s