Photographe à la Une. Alain Cornu

toit-2

Alain Cornu est né en 1966. Après des études secondaires orientées vers le domaine artistique, il intègre GOBELINS, l’école de l’image, où il apprend la technique photographique.  Sorti major de sa promotion en 1988, il poursuit sa formation en tant qu’assistant de plusieurs photographes avant de s’installer définitivement en tant que professionnel en 1991.  Son travail va s’articuler autour de deux voies distinctes et complémentaires, le studio et le paysage. Ses œuvres sont présentes dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France et du Fonds National d’Art Contemporain.

toit-36-800x1000

Alain Cornu les toits de Paris, patrimoine méconnu, les toits de la Capitale offrent un point de vue inédit sur la ville et ses lumières.  Avec la série Sur Paris entamé en 2009, Alain Cornu, photographe français contemplatif et exalté, nous invite à la rêverie et propose un voyage initiatique au cœur du Paris poétique et secret. Donnant à voir ce qui est caché, la série permet de redécouvrir les immeubles et les monuments parisiens sous un nouvel angle. Si elle semble à première vue figurative, « Sur Paris » se révèle être force d’abstraction, le photographe resserrant le cadre de sa prise de vue aux détails venus bouleverser ses émotions.

toit-2-800x1000

Comment travaille-il pour ce projet ?  Lorsque qu’il part photographier les toits c’est comme si il entamait une mini expédition. D’ailleurs, il porte des chaussures de montagnes !  Il travaille avec une chambre photographique 4 x 5 inches, un appareil grand-format. Avant de l’installer, il utilise un cadre pour délimiter ce qu’il va photographier. L’installation et la prise de vue prennent 10 à 15 minutes. Même si ce processus semble long, il dois être réactif car il dépend des lumières de la rue, des lucarnes, des appartements ou des parties communes qui s’illuminent ou s’éteignent. La plupart du temps, tout se passe bien car avant la prise de vue, il fait des repérages pour jauger la faisabilité. Il reste cependant dépendant de la météo. Certains soirs il peut pleuvoir alors que ce n’était pas prévu.

série "Sur Paris" - rue du Montparnasse 75014 Paris - France

Chaque lucarne, chaque fenêtre allumée est une vie que l’on peut se représenter. Esthétiquement, la lumière artificielle structure la composition de mes images. ALAIN CORNU, photographe.

Website du Photographe

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s