Le « Photo Sketching », ou comment devenir un meilleur photographe en se baladant

Abandoned building (Smartphone photo)

Le « Photo Croquis »  L’image est devenue une mode instantanée de communication, un langage visuel démocratique sans frontières nationales. Cet état de fait est en grande partie dû aux smartphones. Ces derniers documentent le quotidien des gens, et immortalisent des moments et des souvenirs précieux.

Mais ils peuvent être aussi utilisés comme outil pour vous améliorer en tant que photographe, en vous rendant plus conscients des facteurs déterminants qui constituent une image, tels que la lumière, la texture, la forme, la composition et la juxtaposition de tous ces éléments qui constituent la base de votre créativité visuelle. Cette façon d’utiliser un téléphone intelligent, je l’appelle le « photo sketching », ou en français, le « photo croquis ».

Trop souvent, nous sommes préoccupés par la création d’une « bonne photographie ». Mais qu’est-ce qu’une bonne photo ? Chacun a sa propre définition. Donc plutôt que de se soucier de la façon dont vous allez photographier, le « photo sketching » vous permet d’avoir du plaisir dans le processus créatif.

Prendre des photos, juste pour le plaisir de voir à quoi ressemblera un objet photographié, peut être une expérience incroyablement libératrice et une façon de commencer votre expérimentation photographique. C’est la meilleure définition que je peux donner à cette technique du « photo croquis ».

Oubliez la technique.  En ne vous souciant pas de la technique, cela vous rend plus conscients de votre environnement et des éléments de base qui constituent une photographie réussie. Vous devez adopter une approche instinctive et non cérébrale. Bien sûr, cette technique n’a rien de nouveau. L’expérimentation est très utilisée en photo pour apprendre et développer ses compétences. Mais elle n’a jamais été utilisée de la façon que je l’enseigne.

Pour commencer à « photo sketcher », il suffit de faire une promenade dans votre ville avec votre smartphone entre les mains et la fonctionnalité de la caméra prête à shooter. Marchez lentement et nonchalamment à la recherche de tout ce qui attire votre attention. Cela pourrait être une ombre, un vieux portail, une personne assise en attendant l’autobus, un reflet dans une fenêtre, un graffiti, un livre; en résumé, tout ce que vous avez l’habitude de voir à tous les jours, sans jamais vraiment y avoir porté une quelconque attention.

Quand vous voyez quelque chose qui vous intéresse, prenez une photo et ne vous souciez pas des résultats, car vous serez porté à juger puis à supprimer la plupart de vos photos. À la fin de votre promenade, rentrez à la maison, regardez vos photo et essayez de comprendre pourquoi vous avez décidé de déclencher à un instant plutôt qu’à un autre.

Tel un peintre.  Comprenez-vous maintenant pourquoi j’appelle cette technique le “photo croquis” ? Le peintre qui s’installe devant son sujet, ne réalisera pas son oeuvre immédiatement. Il fera un croquis, en dessinant les détails importants, en essayant de découvrir ce qui rend unique cette personne ou cet objet.

Il étudiera son sujet, mais sans chercher à créer la peinture parfaite. C’est une étape pourtant essentielle que tous les peintres connaissent. En photographie, vous pouvez faire la même chose, grâce à un outil aussi simple qu’un smartphone.

City bicycle handlebar and basket over blurred background

Voici les avantages de cette technique.

  • Vous utilisez un appareil facile à transporter.
  • Vous utilisez un appareil qui n’attire pas l’attention.
  • Vous ne partez pas avec l’idée de produire un chef-d’oeuvre.
  • Vous laissez aller votre imagination sans réfléchir.
  • Vous recherchez ce qui attire votre attention et non le sujet parfait.
  • Vous pouvez prendre autant de photos que vous le désirez.
  • Vous n’avez pas à vous soucier des paramètres de votre appareil.
  • Vous développez intuitivement et sans effort votre regard de photographe.

En faisant souvent cet exercice, lorsque vous ferez de la photo sérieusement, vous utiliserez ce que vous aurez appris lors de vos balades. Cela deviendra en quelque sorte une seconde nature. Comme un peintre qui devine instinctivement l’essentiel de son sujet en faisant seulement quelques traits sur une feuille. Vous arriverez à « capter » l’essentiel d’une scène d’un simple regard.

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s