Né il y a 100 ans, le 16 juin 1917, Irving Penn est considéré comme étant l’un des photographes les plus influents de ces dernières décennies. Il débuta son immense carrière chez Vogue en 1943, année qui marqua la très longue collaboration entre le photographe et le magazine. Penn réalisa en effet quelques 165 couvertures asseyant ainsi sa réputation de grand photographe de mode. Entre deux séances photo pour Vogue, il va également photographier les plus grands : Al Pacino, Marlène Dietrich, Alfred Hitchcock, Woody Allen, Miles Davis, Rudolf Noureev, Jean Cocteau posèrent ainsi devant son objectif.

Woody-Allen-maquille-en-Charlie-Chaplin-by-Irving-Penn
Tout au long de sa carrière, Penn resta fidèle au travail en studio, accordant une grande importance aux détails, aux nuances et aux mises en scènes minimalistes, créant ainsi une véritable intimité avec son modèle. Ses photographies, d’une élégante simplicité ont fait d’Irving Penn une véritable légende de la photographie.I

robert_de_niro_new_york_1993

Eloigner les modèles de leur environnement naturel et les installer dans un studio face à l’objectif, n’avaient pas seulement pour but de les isoler, cela les transformait. Irving Penn révolutionne la photographie dans une quête de l’autre sans pareil. A l’instar de Cartier-Bresson, qu’il cite parmi ses influences, il s’oriente d’abord vers la peinture et le dessin. Après avoir étudié le graphisme auprès d’Alexey Brodovitch à Philadelphie, il débute sa carrière en 1943 avec sa première couverture pour le Vogue américain.

deperth10011242H16190604_0

Ses images se définissent par une élégante simplicité et une rigueur méticuleuse, devenues les caractéristiques de son approche intime du monde « dans une petite pièce ». Selon « son arbre des influences », Morandi, Léger et Matisse sont les racines alors que Brodovitch et Liberman forment le tronc solide de sa carrière. Dans les ramifications, on voit également August Sander, Cameron ou Nadar.

En quelques années seulement, Irving Penn va inventer sa lumière dans un souci d’authenticité avec une rangée d’ampoules au tungstène, un fond avec une toile neutre et des techniques de tirage. Il va également se confronter à des sujets académiques comme le nu ou la nature morte. Entre deux séances photo pour Vogue, il va photographier les plus grands ; actrices, écrivains, mannequins (Picasso, Colette, Marlène Dietrich…)

Irving-Penn_Portrait_2

Décédé en 2009, cet homme secret, d’une grande liberté, a imposé pendant plus de 60 une nouvelle façon de voir, d’une énergie incomparable. Les photographies d’Irving Penn sont exposées dans les plus grands musées et font partie de collections majeures aux Etats-Unis et en Europe.

Une grande exposition lui est consacrée,  du 21 septembre 2017 au 29 janvier 2018 au Grand Palais à Paris.  Cette exposition est organisée par le Metropolitan Museum of Art et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, en collaboration avec The Irving Penn Foundation.

Découvrez la Fondation Irving Penn

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s