Comment photographier un orage ?

En préambule, malgré les conseils que vous allez déouvrir, il faut bien comprendre que la photographie d’orages est une discipline très aléatoire, et dont les résultats dépendent de beaucoup de facteurs que vous ne contrôlez pas. Il se peut donc tout à fait que vous rentriez totalement bredouille, même avec les conseils. Mais si vous les suivez, ça vous permettra de réussir si les conditions sont réunies.

Lightning bolt and storm

Voici donc quelques astuces pour réussir ses photos lors d’un orage…

La stabilité avant tout.  Pour prendre des photos d’orages, il y a deux possibilités : vous pouvez déclencher en rafale en espérant de capturer une image avec un éclair, ou bien trouver un endroit stable pour poser votre appareil et faire une pose longue. Le trépied est encore une fois le bienvenue, mais vous pouvez très bien utiliser le bord d’un muret, ou tout simplement poser l’appareil au sol. N’hésitez pas également à prendre un peu de hauteur, pour pouvoir surplomber les habitations, ou la mer, ou ce qu’il y a à surplomber.

Faites une pause.  Pour figer le mouvement des éclairs, il va falloir utiliser la pose longue. Si votre appareil ne monte pas trop en ISO, une pose longue de 30 secondes vous permettra d’obtenir avec de la chance plusieurs éclairs sur la même photo, effet garanti ! Attention aux sources de lumière parasites comme les lampadaires si vous êtes en ville, ils risqueraient d’éblouir votre pose longue. Encore une fois, si vous avez une télécommande pour vous mettre en mode Bulb, ce serait parfait !

Une mise au point manuelle.  La majeure partie du temps, les orages se déclencheront durant la nuit, et la mise au point sera donc très difficile à effectuer. Je vous conseille donc de passer en manuel et de faire la mise au point sur le ciel (ou sur l’infini), puis de laisser comme ça. Votre mise au point ne patinera pas, c’est beaucoup plus agréable.

Quel ISO choisir ?  Je règle l’ISO en dernier pour l’adapter selon les conditions de lumière. L’exposition générale sans éclair doit restée sombre, on est donc en sous-exposition. Je fais donc quelques essais pour vérifier que le ciel reste noir sans éclair. On peut facilement arriver vers ISO 200 ou 400. Gardez en tête qu’un ISO bas permet d’éviter du bruit sur la photo.

Quelle ouverture utiliser ?  Vu qu’on ne sait pas trop où va tomber l’éclair, mieux vaut faire comme en photographie de paysage, à savoir une petite ouverture qui nous donnera une grande zone de netteté dans notre photo. Comme ça, quelque soit l’endroit où l’éclair choisit de frapper, il sera net. Choisissez donc une ouverture entre f/8 et f/16.

Quelques règles de composition ?  Composer son image avec un orage nécessite quelques petites astuces : il faut déjà savoir un peu dans quelle zone se déclenchent les éclairs, pour la cadrer en incluant un bout de l’horizon (et donc des maisons, des arbres ou tout autre élément du relief). Car oui, la majeure partie de votre photo sera composée du ciel, mais les quelques éléments terrestres ont leur importance. De cette manière, vous obtiendrez une composition qui permettra de donner une échelle à vos éclairs. Mais comme pour les feux d’artifice, il est possible de se focaliser sur une zone en particulier, libre à vous de choisir.

Blitzeinschlag beim Gewitter

Assurez votre sécurité.  Prendre des photos par temps d’orage peut être dangereux, comme d’ailleurs toute activité pratiquée par temps d’orage. Il serait fâcheux de risquer sa vie pour une photo d’orage… Faîtes donc attention à vous, ne vous cachez pas sous un arbre et respectez les mesures de sécurité liées aux orages.

En conclusion, pour réussir, il faut se râter.  Comme partout, vous ne ferez sûrement pas la photo parfaite du premier coup, alors prenez votre temps et à la rigueur attendez le prochain orage pour vous perfectionner. Il faut toujours du temps pour apprendre à connaître son matériel et à être prêt pour le moment voulu.

Et pour terminer… Avant que vous fassiez vos photos d’éclairs, pensez à la composition. N’hésitez pas à inclure des éléments au paysage pour montrer toute la puissance et la dimension que les éclairs génèrent.

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s