Se fixer un objectif, un but, et une échéance est une source de motivation et d’inspiration.

Avec cette rubrique, un défi par semaine, cela va vous booster et vous aider à progresser tout au long de la réalisation de cet objectif.  A première vue, prendre une photo semaine pendant un an peut en rebuter plus d’un, car on se dit qu’il n’y aura pas un jour dans l’année sans transporter son appareil avec soi au travail, en vacances, en weekend à la famille, etc.  Mais à travers ce Projet 52 il faut surtout voir l’opportunité pour vous d’explorer et d’apprendre énormément de choses sur la photographie et même sur votre approche vis-à-vis de la photographie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Défi 20. Composition symétrique

En regardant autour de vous, vous allez vous rendre compte que la symétrie est omniprésente dans notre quotidien. Qu’ils soient naturels ou artificiels, de nombreux sujets présentent de la symétrie : un objet usuel, une fleur du jardin, un simple grillage ne sont que quelques exemples.  Il suffit juste d’exercer son œil pour la voir et apprendre à en tirer le meilleur parti. Pourtant, nous sommes bien souvent obnubilés par les réglages de notre appareil photo et nous passons à côté du potentiel d’un sujet ou d’une scène.  Les compositions centrées fonctionnent bien avec des sujets graphiques composés de lignes bien identifiables. C’est pour cette raison que les photographes d’architecture sont friands de ce type de composition. Pour autant, il serait dommage de se limiter à un seul type de sujet…

Pourquoi la symétrie ?  La symétrie est une astuce simple pour montrer la rigueur. En organisant les éléments clés de l’image de façon symétrique, vous pouvez structurer ce que vous avez devant les yeux.En photo d’architecture ça permet en plus de faire ressortir le coté massif d’un bâtiment.

La symétrie simplifie la structure d’une scène complexe en la rendant lisible. Un paysage trop riche en détails peut être complexe à mettre en scène car le regard du lecteur peut se perdre. La composition symétrique permet de stabiliser les volumes et ajoute de l’harmonie dans tout ça. Elle accompagne la lecture de l’image tout en cassant le sens de lecture naturel.

Utiliser la symétrie, c’est aussi attirer le regard vers la seule zone de l’image qui est unique: le centre. C’est une façon de guider le regard vers l’élément central de l’image. Principe que vous pouvez renforcer avec un effet de vignetage et un jeu sur les lignes directrices.  Par contre, rien n’oblige à être strict avec la symétrie. Il est possible de la casser en insérant dans le cadre un élément pour renforcer le contraste entre la rigueur et le fouillis. Un peu de chaos dans l’ordre ne fait de mal à personne !

man walking on path in strange dark forest with fog

Conclusion pour ce vingtième défi.   Si la règle des tiers invite au décentrement et au dynamisme, la symétrie recadre ce comportement pour structurer une image. C’est une notion simple à mettre en pratique qui donne des résultats très intéressant. Pour un débutant c’est même une très bonne piste à explorer pour avoir des images impactante très facilement.

Pour participer, il suffit de m’envoyer votre photo avec la mention Défi 20 + nom/prénom, elle sera mis en ligne le dimanche suivant la parution du défi sur le blog pix-visu.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s