La photographie japonaise Source d’inspiration…

Le Japon fascine l’Occident, que ce soit par sa cuisine, son thé, ses bandes dessinées, ses samouraïs, ses kimonos. Des artistes occidentaux ont d’ailleurs été grandement influencés par l’art japonais. Ce pays est également reconnu pour ses entreprises de technologies de pointe, c’est la raison pour laquelle la vie quotidienne nipponne est infiltrée de technologies qui bien souvent surprennent les étrangers. Ceci explique aussi pourquoi en photographie, les marques dominantes sont toutes japonaises.

Cette culture fascinante a influencé notre façon de faire de la photo. Voici quelques exemples afin de démontrer qu’il existe bel et bien un « style japonais » en photographie, et que celui-ci n’est pas étranger à certains rendus et effets créatifs que l’on peut voir sur un grand nombre de photos échangées sur internet.

La composition.  Une des caractéristiques du style japonais se manifeste au niveau de la composition. Celle-ci est dominée par des arrière-plans minimalistes et une faible profondeur de champ. Certains diront que les photographes adoptant ce style, produisent des oeuvres minimalistes. C’est en partie vrai, toutefois le sujet doit être mis en évidence par une très faible profondeur de champ si l’on veut réellement parler d’un style japonais.

fleur de jardin

Cela n’a rien de nouveau diront certains; une PDC réduite est utilisée depuis fort longtemps et les japonais n’ont rien inventé. Toutefois on peut remarquer que cette tendance s’est accrue depuis quelques années. Les grands maîtres américains en photo, tels que Edward Weston ou Ansel Easton Adams, n’utilisaient que très rarement cette approche.

La lumière.  Une autre caractéristique du style japonais est l’utilisation de la lumière. Plusieurs photographes ont adopté ce style sans s’en rendre compte. Les images légèrement surexposées, délavées ou photographiées face au soleil en noyant le sujet dans une douce lumière, nous vient directement du style japonais. Si vous cherchez bien sur Flickr mais surtout sur Instagram, vous verrez que cette tendance est très répandue et adoptées par plusieurs amateurs et même par de grands photographes.

港の女性

Ici aussi, certains diront que cela n’a rien de nouveau, mais si vous cherchez bien les origines de cette façon d’utiliser la lumière, vous découvrirez qu’elle ne vient pas des photographes Occidentaux. Par exemple, l’éclairage fresnel style Harcourt, permet d’obtenir des contrastes forts. Ce style d’image s’est particulièrement développé pour les portraits des stars dans les années 1930. Le caractère très particulier de ces images s’est imposé comme un style à part. Il est encore utilisé de nos jours par un grand nombre de portraitistes.

Serious woman gesture quiet sign in dark shadows. Closeup

Le « rendu nippon » est tout le contraire du style Harcourt; la douceur, les couleurs et l’aspect diffus enveloppant, produit des images d’une beauté que l’on retrouve dans l’art traditionnel japonais. De plus, une dominante bleue/verte est souvent présente dans ces photos. Ce qui est tout le contraire du « style occidental » qui privilégie plutôt les couleurs chaudes.

portrait of a beautiful young girl standing at the window

Comment recréer le style japonais.  Pour ceux qui sont intéressés à créer des oeuvres avec le « rendu nippon », vous devez

Réduire la profondeur de champ au minimum

  • Réduire la saturation
  • Ajouter un peu de vignetage
  • Ajouter une dominante bleu/verte
  • Supprimer totalement le bruit
  • Surexposer votre image

Vous obtiendrez ceci :

Outdoor portrait of young pretty sexy woman with magic eyes posi

Conclusion.  La définition et les exemples présentés dans cet article sont un peu réducteurs. En effet, ce serait ridicule de croire que tous les photographes Japonais adoptent ce style. En fait, quand on veut décrire un style en photographie, il faut parfois avoir recours à une définition quelque peu stéréotypée afin de mettre en évidence ce qui le distingue des autres.

Si nous prenons par exemple KUNIE SUGIURA, depuis son arrivée aux États-Unis du Japon en 1963, elle a créé des œuvres photographiques novatrices en explorant sa relation avec le dessin et la peinture. Ses photos ne correspondent pas à celles présentées ici, toutefois on retrouve dans ses oeuvres la « touche » orientales qui rappelle les estampes japonaises.

Ce qu’il faut retenir de tout cela en terminant, c’est que le style photographique nippon, a jouée un rôle en Occident en influençant en partie son évolution, comme ce fut le cas avec bien d’autres styles dans l’Histoire de la photographie. Le style japonais n’a rien de révolutionnaire, c’est simplement une approche différente qui nous permet d’enrichir notre culture personnelle, et indirectement, nos oeuvres photographiques.

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s