Projet 52. Un défi par semaine. 36

Se fixer un objectif, un but, et une échéance est une source de motivation et d’inspiration.

Avec cette rubrique, un défi par semaine, cela va vous booster et vous aider à progresser tout au long de la réalisation de cet objectif.  A première vue, prendre une photo semaine pendant un an peut en rebuter plus d’un, car on se dit qu’il n’y aura pas un jour dans l’année sans transporter son appareil avec soi au travail, en vacances, en weekend à la famille, etc.  Mais à travers ce Projet 52il faut surtout voir l’opportunité pour vous d’explorer et d’apprendre énormément de choses sur la photographie et même sur votre approche vis-à-vis de la photographie.

Portrait of beautiful woman, lens flare effect

Défi 36. Le flare artistique

Pendant longtemps, le flare a été considéré comme un élément parasite qui nuit à la qualité de l’image. Les photographes cherchaient à tout prix à l’éviter et c’est notamment pour cela que le pare-soleil a été inventé.  Les pratiques évoluent avec le temps et à l’heure actuelle le flare n’est plus autant mis de côté. Ainsi, certains photographes s’en servent pour ajouter une touche artistiqueà leurs images, notamment en photo de mode. Attention toutefois à ne pas en abuser ! Tous les domaines de la photo ne se prêtent pas forcément à cette technique et elle doit être utilisée avec parcimonie.

En pratique…  Il est bien heureusement possible d’appréhender ce type de phénomène sans rentrer dans plus d’explications techniques. Le flare est ainsi facilement observable et les photographes y ont régulièrement affaire. En comprenant les différents facteurs qui le provoque, il est alors possible de l’éviter ou de l’amplifier.

C’est généralement lorsque vous dirigez votre objectif vers une source de lumière de forte intensité que le flare apparaît. En extérieur, il sera plus facile d’obtenir ce type de conditions lumineuses au lever et au coucher du soleil, c’est à dire lorsque ce dernier est bas dans le ciel.

wooden signpost near a path

Conclusion pour ce défi 36.  La forme et l’intensité du flare généré dépendent donc principalement de vos choix d’exposition et de votre position par rapport à la source de lumière. Face à une même scène, n’hésitez pas à vous déplacer et à modifier l’axe de prises de vues.  En plus de ses qualités esthétiques, le flare permet de mettre l’accent sur l’intensité lumineuse, suggérant une sensation de chaleur et d’éblouissement.  Avec ce 36ème défi, vous pourrez ainsi comprendre le flare et l’exploiter à votre avantage.

Pour participer, il suffit de m’envoyer votre photo avec la mention Défi 36 + nom/prénom  elle sera mis en ligne le dimanche suivant la parution du défi sur le blog pix-visu.

Catégories :Apprendre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s