Project 18

Dans le cadre de mon travail académique, la démarche visait à produire chaque jour une photo prise à 18h précise pendant une durée de 30 jours, en l’occurence le mois d’avril 2018.  Dans mon cas, pour donner une forme d’uniformité dans le projet, j’ai décidé de travailler uniquement en produisant des photos floues.

Pourquoi faire des photos floues ?  Tout d’abord le flou donne une aide à la construction graphique. Il a cet avantage de lisser tous les défauts en faisant baver les couleurs les unes sur les autres. Il est ainsi possible de l’utiliser pour transformer un objet sans réel intérêt en composition artistique.

C’est également une autre façon de voir les images en offrant un découpage différent. Un objet flou ne nous montre pas sa texture ni ses détails, autant d’informations qui peuvent brouiller la lecture d’une image. Le flou gomme tout le surplus d’informations pour montrer uniquement la forme générale des objets.

Voici le résultat:

En conclusion.  Pour résumer, le flou que l’on passe pas mal de temps à combattre est souvent un puissant outil photographique. Enfin, il est important de retenir qu’une photo floue n’est pas nécessairement ratée. Bien maîtrisée, elle offre juste un message différent.

Catégories :Portfolio

Tagged as: , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s