Entre technique et magie, la pose longue de jour.

La pose longue est une nouvelle manière de voir le monde qui nous entoure et permet de créer un univers abstrait et minimaliste.  Dans cet article, nous allons aborder la technique de la pose longue, de jour afin de vous donner les clés de ce monde merveilleux qu’il vous faut à tout prix découvrir.

De manière pragmatique, on parle souvent de photo en pose longue lorsque, dans une même photo, certains éléments photographiés sont nets et que d’autres sont flous.

longue-pose-5-1024x668

La pose longue de jour : pour un rendu artistique.  De jour, vous avez généralement suffisamment de lumière pour photographier une scène à une vitesse correcte sans devoir utiliser une sensibilité ISO trop importante ni une très grande ouverture, sauf si vous souhaitez obtenir une photographie avec une très faible profondeur de champ. Malgré tout, la pose longue de jour peut révéler, tout comme la macrophotographie, un monde et un univers complètement différent de celui que nous sommes habitués à voir.

Le matériel nécessaire pour réaliser une photo en pose longue.  Pour photographier en pose longue, il vous faut très peu de choses. Le plus important est de disposer d’un appareil photo disposant de réglages manuels et permettant d’utiliser des temps de pose de plusieurs secondes (généralement jusqu’à 30 secondes). C’est encore mieux si vous disposez d’un appareil photo avec les réglages pose B et pose T. En pose B, l’obturateur est ouvert tant que vous gardez le doigt sur le déclencheur alors qu’en pose T, l’obturateur s’ouvre lors du premier appui sur le déclencheur et ne se referme qu’au second appui sur le déclencheur.

Un trépied pour stabiliser votre image.  Parce que la pose longue implique des vitesses d’obturation très lentes, si vous ne stabilisez pas votre appareil photo vous aurez forcément des photos floues. S’il est possible de caler son appareil sur une bordure ou un muret, il vaut mieux disposer d’un trépied photopour régler parfaitement son cadrage.

 

Une télécommande ou un retardateur.  Alors que le trépied permet de stabiliser votre appareil, l’appui sur le déclencheur va entraîner des vibrations néfastes pour la netteté de votre photo. Il est ainsi conseillé d’opter pour un déclenchement à distance, à l’aide d’une télécommande filaire ou sans-fil. Certains boîtiers photo modernes disposent d’une connexion Wifi permettant de déclencher à partir d’un smartphone : ne vous en contentez pas, car cela risque de réduire l’autonomie de vos batteries (smartphone et appareil photo). Il vaut mieux préférer un déclencheur simple. Si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi utiliser le retardateur intégré à l’appareil photo pour que l’appareil n’ait pas de vibration lorsque vous déclenchez.

e1c28550b983edbd5b6378ee59a703aa

Un filtre à densité neutre.  Pour les poses longues réalisées en pleine journée, vous devrez forcément utiliser un filtre à densité neutre (filtre ND) placé devant votre objectif.  Le filtre à densité neutre est un filtre photo qui assombrit l’image sans en changer la teinte ou le rendu des couleurs. Il permet ainsi d’avoir une plus grande marge de manoeuvre pour le photographe, notamment en lui permettant de choisir une ouverture plus grande (et donc une plus faible profondeur de champ) ou un temps de pose plus long (avec un effet de flou de mouvement selon le cas).

Quels réglages utiliser et comment photographier en pose longue ?  Maintenant que le matériel est prêt, passons à la prise de vue et aux réglages à utiliser. De jour comme de nuit, vous allez utiliser des réglages de base similaires : sensibilité ISO la plus faible et faible ouverture.

Faible sensibilité ISO pour un maximum de qualité.  Plus on augmente la sensibilité ISO, plus le capteur va être sensible à la lumière. C’est très pratique pour utiliser des vitesses d’obturation rapides, mais dans notre cas, ce n’est pas ce que l’on cherche. Au contraire, nous cherchons à obtenir une vitesse la plus lente possible, alors nous allons utiliser la sensibilité ISO minimale de l’appareil photo (50 ou 100 ISO, parfois 200 ISO). Bonne nouvelle, cela a également pour avantage de nous garantir la meilleure qualité d’image. En effet, plus on augmente la sensibilité ISO, plus l’image se dégrade.

Photographier en RAW.  Pour garantir la plus grande qualité d’image possible et des possibilités de post-traitement, nous vous recommandons de photographier en RAW. Cela permet notamment de corriger la balance des blancs qui pourrait tirer vers le magenta ou le bleu avec certains filtres ND. Le format RAW permet aussi de récupérer plus de détails dans les zones d’ombres que ne le permet le format compressé JPEG.  À ce sujet, il est recommandé d’exposer votre photo pour les hautes lumières en situation de pose longue : mieux vaut des noirs bouchés que des blancs cramés, car il est possible de récupérer plus d’informations dans le noir par rapport au blanc.

En conclusion.  Comme expliqué en introduction, la pose longue en photographie permet de percevoir le monde différemment, à une tout autre vitesse. Ce qui est intéressant dans cette pratique c’est que vous ne ferez quasiment jamais la même photo, car la pose longue, toute comme la photographie classique, se joue des conditions de lumières pour créer des résultats uniques.  Maintenant, il ne vous reste plus qu’à expérimenter.

Source PhotoTrend

Catégories :Apprendre

Tagged as: , , ,

3 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s