Les avantages du viseur électronique

Les hybrides ou appareils sans miroir , se sont faits leur place sur le marché de la photo. Beaucoup de marques se sont lancées sur le segment avec succès, et notamment Olympus, Sony, et Fujifilm, les constructeurs historiques dominants sur les reflex étant largement à la traîne par peur de manger leurs propres parts de marché.

Et surtout, beaucoup de photographes les ayant adoptés les utilisent pour faire de merveilleuses images dans tous les contextes. Leurs performances et leur pertinence n’est donc plus à démontrer. Mais photographier avec un hybride induit qu’on ne puisse pas utiliser un viseur optique, mais plutôt un viseur électronique (ou l’écran). Qu’est-ce que ça implique pour les photographes ?

visee-electronique-appareil-photo

Le principe de cette visée.  La lumière passe toujours dans l’objectif, mais elle n’est pas réfléchie : elle atteint directement le capteur. Pour que vous puissiez ne pas photographier à l’aveugle, le capteur transmet ces informations vers le processeur de l’appareil, qui les transmet vers l’écran et/ou le viseur électronique (qui est en fait tout simplement un tout petit écran).Le principal avantage de ce dispositif, c’est que le processeur peut faire ce qu’il veut avec l’image. Par exemple, la mettre en noir et blanc (vous pouvez donc voir directement en noir et blanc AVANT la prise de vue), ou afficher tous types d’informations en surimpression sur l’image.

Les avantages du viseur électronique.  Cet avantage regroupe presque tous les autres, mais ça vaut la peine de le mentionner. En effet, le souci que pose le système de visée reflex à beaucoup de débutants, c’est qu’ils voient dans le viseur comme avec leurs yeux. Or un capteur d’appareil photo voit de manière bien différente.  Par exemple, si votre œil arrive très bien à s’accommoder de grands contrastes dans la scène (zones très sombres et très claires), votre appareil photo, lui, n’aime pas ça. Il va boucher les ombres ou cramer les blancs.  L’avantage d’un viseur électronique, c’est que vous voyez directement comme l’appareil. Si les blancs vont être cramés, vous allez le voir tout de suite, et vous pourrez corriger en conséquence.

Changer rapidement tout paramètre sans enlever l’oeil du viseur.  Sur reflex, si vous vouliez changer un paramètre en gardant l’oeil dans le viseur, c’était possible bien sûr, mais 1) il fallait retenir tous les boutons, et 2) l’information dans le viseur était pour le moins minimaliste.Avec un viseur électronique, vous pouvez bien sûr directement retenir la fonction des différents boutons (et l’affichage est plus clair puisqu’il peut prendre plus de place dans le viseur), mais aussi utiliser le « Q Menu » (ou « Q » pour « quick » = rapide). Quand vous appuyez sur ce bouton, vous avez la possibilité de changer beaucoup de paramètres différents avec les flèches, ce qui peut vous permettre de trouver quelque chose que vous n’utilisez pas si souvent facilement, sans enlever l’oeil du viseur.

Le mode (vraiment) silencieux.  Dans certaines situations, on aimerait bien que l’appareil ne fasse pas de bruit au déclenchement. Lors d’un concert de musique classique, en photo de rue pour ma part.  Les reflex relativement hauts de gamme offrent déjà cette fonction depuis un moment, en amortissant le bruit du miroir principalement, ce qui a pour effet de ralentir la rafale. En effet, pour vous permettre de viser, le miroir doit se rabaisser à chaque fois : c’est une opération mécanique supplémentaire qui induit forcément des contraintes.  Mais s’être débarrassé du miroir permet de se libérer complètement des contraintes, et de proposer un VRAI mode silencieux, ou le déclenchement est quasiment inaudible. Sans vous détailler la technique, l’appareil utilise une obturation électronique : le processeur dit simplement au capteur combien de temps il doit capter, sans intervention du « rideau » mécanique

En conclusion.  Voilà, vous l’avez compris, je suis conquis par le viseur électronique de mon Olympus EM-1. Les avantages à la prise de vue sont énormes pour moi, surtout en termes de créativité, et j’aurais bien du mal à revenir à travailler avec un boitier réflex.

Catégories :Apprendre

Tagged as:

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s