Comment mettre en valeur votre sujet.

Une bonne photo doit être de lecture facile, tout du moins quand on débute. C’est-à-dire qu’on doit assez rapidement comprendre quel est le sujet et de quoi parle la photo. Ça ne veut pas dire qu’on doit fermer la porte à différentes interprétations.  Il est important de se poser la question “Comment vais-je mettre en valeur le sujet de ma photo ?” avant de déclencher, c’est de cette manière qu’on va réussir à transmettre un message aux gens qui regarderont la photo par la suite.  Pour mettre en valeur le sujet principal d’un photo et ainsi rendre la lecture plus intuitive, il existe plusieurs petits trucs dont je vais vous parler dans les lignes qui suivent.

Les lignes.  Les différentes lignes dans une photo guident le regard. En utilisant judicieusement les lignes et en les faisant converger vers le sujet, on peut guider le regard du spectateur directement vers le sujet de la photo.

man walking on path in strange dark forest with fog

Les contrastes.  L’œil humain adore le contraste ! C’est pour ça que je l’utilise beaucoup dans la composition de mes photos, il permet de guider l’œil exactement là où on en a envie.  Le contraste peut prendre plein de formes différentes, voici quelques exemples :

  • Contraste lumineux : toute une foule est plongée dans l’ombre et un seul visage est illuminé par un rayon de lumière.
  • Contraste de couleurs : une scène de forêt dans les tons verts et marrons, avec un humain portant un manteau rose.
  • Contraste de mise en scène : un groupe de dix jeunes filles en robe sauf une qui est habillée avec un pantalon.
  • Contraste de saturation : une scène de friche industrielle ou tout est grisâtre sauf un ballon perdu dans un coin qui est rouge vif.
  • Contraste de température : une scène en extérieur avec une lumière très froide dans les tons bleus, et la fenêtre d’une maison d’où sort une lumière orangée très chaude.
  • Contraste de mouvement : une scène capturée en pause longue, une foule qui bouge et qui est floue, alors qu’un homme est immobile et donc parfaitement net.

Vous l’aurez compris, le contraste peut prendre de très nombreuses formes, le tout est de faire en sorte que le sujet, pour une raison ou une autre, se démarque du reste de la scène.

portrait3

La lumière.  Il est important que votre sujet soit correctement exposé, ni trop clair, ni trop sombre (sauf cas particulier, comme une silhouette en contre-jour par exemple). Une fois que votre sujet est bien éclairé, le reste est bien moins important. Bien sur il faut éviter de complètement cramer ou boucher son arrière-plan, mais une petite dose de sous-exposition ou de sur-exposition est un bon moyen de faire ressortir le sujet de votre photo.

Sad woman.

La profondeur de champ.  La profondeur de champ est une des manières les plus simples de diriger l’attention vers le sujet de son image. Il suffit de choisir une profondeur de champ la plus faible possible en ouvrant son diaphragme au maximum et de faire la mise au point sur son sujet. De cette manière, le sujet sera net et le reste flou, et l’œil est naturellement attiré par ce qui est net. Attention à ne pas rater votre mise au point, si vous faite le focus sur le nez de votre modèle avec une profondeur de champ très faible, tout le monde regardera son nez au lieu de le regarder dans les yeux !

Il faut également faire attention, cette technique n’est pas adaptée à toutes les situations. Si votre sujet principal est un groupe de personne, ou plus largement un ensemble de sujets situés sur des plans différents, il faut faire attention à avoir une profondeur de champ assez grande pour que la totalité du sujet soit nette.

femme sur un lit

Le vignettage.  Le vignettage consiste à changer artificiellement l’exposition aux contours de la photo. Le vignettage peut être négatif (les bords sont plus sombres) ou positifs (les bords sont plus clairs). Comme on l’a vu plus haut, l’oeil a une tendance naturelle à chercher la zone la plus claire de l’image. En ajoutant du vignettage négatif, on “enferme” le sujet dans un cadre sombre, ce qui va avoir pour effet de porter l’attention du spectateur sur le sujet. Tous les logiciels de retouche permettent l’ajout de vignettage, et si le sujet n’est pas centré on peut créer un vignettage tout de même autour de lui en utilisant un filtre radial.  Il faut prendre le vignettage avec des pincettes, c’est le genre d’effet qui doit être utilisé très subtilement pour ne pas être moche.

Beauty and shape. Young beautiful woman standing on old round wo

Mettre le sujet dans un cadre.  C’est encore une astuce dont on a déjà parlé dans d’autres articles sur la composition : créer un cadre naturel guide le regard du spectateur sur ce qui se passe à l’intérieur du cadre. Plusieurs choses peuvent servir de “cadres”, soit un vrai cadre (si on prend une photo devant un miroir par exemple), soit l’encadrure d’une porte ou d’une fenêtre, mais encore des “cadres” naturels et moins évidents comme des arbres de chaque côté d’une allée ou une trouée dans le feuillage.

Sad beautiful woman looking out window

Pour conclure…  Une photo qui n’a pas vraiment de sujet principal paraît souvent un peu plate, sans intérêt. Dans certains cas, c’est vrai qu’il manque un sujet à l’image, mais souvent il est là et n’est tout simplement pas assez mis en valeur. Pensez-y pour la prochaine fois que vous prendrez une photo !

Catégories :Apprendre

Tagged as: , , ,

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s