La photo à l’honneur en novembre à Paris…

Paris Photo

08 au 10 novembre 2018

Paris Photo, première foire internationale dédiée au medium photographique, se tient chaque année sous la verrière du Grand Palais à Paris. Depuis 1997, la foire œuvre au développement et au soutien de la création photographique en promouvant le travail des galeristes, des éditeurs et des artistes.

dossier-presse-2018

Paris Photo rassemble près de 200 exposants venus du monde entier, offrant ainsi aux collectionneurs et amateurs d’art un panorama complet de la photographie. Galeries émergentes et confirmées exposent des œuvres historiques et contemporaines, allant des chefs d’œuvres modernes aux jeunes talents. Éditeurs spécialisés ainsi que marchands de livres d’art présentent des éditions rares et limités, des lancements de livres ainsi que de nombreuses signatures avec les plus grands artistes contemporains.

Avenue Winston Churchill , 75008 Paris.  Infos pratiques.

Parallèlement,  il y a trois expositions incontournables à voir durant cette période:

Politiques du visible 

16 Octobre 2018 au 27 Janvier 2019 

L’exposition « Politiques du visible » au Jeu de Paume, à Paris, met à l’honneur l’œuvre photographique de Dorothea Lange, devenue mondialement célèbre pour ses images de la Grande Dépression aux Etats-Unis. Des tirages originaux datant de 1933 à 1957 mais aussi des témoignages écrits de la photographe et des projections témoignent d’une œuvre aussi émouvante que socialement engagée.

Dorothea-Lange-Courtesy-of-Jeu-de-Paume

Dorothea Lange : une photographie émouvante et socialement engagée  Le parcours de l’exposition est divisé en cinq parties. La première couvre la période de la Dépression (1933-1934) avec des séries mythiques de l’histoire de la photographie comme White Angel Breadline et Migrant Mother et met en lumière toute la complexité de cette période historique. La deuxième est consacrée au travail réalisé par Dorothea Lange pour la Farm Security Adminstration de 1935 à 1939) dans le cadre programme politique et économique du New Deal, qui témoigne de l’engagement citoyen qui guidait la démarche de la photographe. La troisième présente les photographies réalisées dans  les camps d’internement des Américains d’origine japonaise en 1942,  puis on découvre celles les chantiers navals de Richmond (1942-1944) et  enfin, un reportage sur un avocat commis d’office (1955-1957).

1 Place de la Concorde, 75008 Paris.  Infos pratiques


Carte blanche à JR au MEP

07 novembre 2018 au 10 février 2019

Le célèbre photographe JR va poser ses valises à la MEP – Maison européenne de la Photographie, dès le 7 novembre 2018. Le célèbre photographe, connu pour ses grands portraits d’inconnus collés en format géants dans les rues du monde entier, aura carte blanche, alors surprise surprise !

Face 2 Face
Pour la réouverture de la MEP, le photographe JR a carte blanche pour une grande exposition du 7 novembre 2018 à février 2019. Une fois n’est pas coutume à la MEP, JR pourra investir tous les espaces de la MEP et ne partagera donc pas l’affiche avec d’autres photographes en solo-show.Avec la complicité de Jean-Luc Monterosso et de Dominique Bertinotti, commissaires de l’exposition, JR pourra utiliser l’espace et faire vivre la MEP avec le talent qu’on lui connait. Depuis plus de 15 ans, JR parcourt le monde entier pour photographier des inconnus et afficher leur portraits (ou carrément leur corps) dans la rues, grâce à des collages surdimensionnés qui ont fait sa notoriété. L’art de JR s’affiche sur les immeubles des banlieues parisiennes (on pense à son projet INSIDE OUT sur les murs de résidences Habitat & Humanisme), sur les murs du Moyen-Orient, sur les ponts brisés d’Afrique ou dans les favelas, au Brésil.

7 Rue de Fourcy, 75004 Paris.  Infos pratiques


Martine Franck

06 novembre 2018 au 10 février 2019

Martine Franck revendiquait l’émerveillement et la célébration de la vie tout en luttant contre l’exclusion. Photographe engagée, l’artiste (qui épouse Henri Cartier-Bresson en 1970) devint militante pour nombre de causes qu’elle photographiait activement. Son œuvre fait ici l’objet d’une lecture complète pour la première fois à travers cette exposition éponyme présentée à la Fondation Henri Cartier-Bresson.

0-cf4e5-8ac249cc-orig_orig
La Fondation Henri Cartier-Bresson rend hommage à Martine Franck à l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux espaces dans le 3e arrondissement. La rétrospective de l’œuvre d’une artiste engagée qui revendiquait l’émerveillement et la célébration de la vie tout en luttant contre l’exclusion. Elle épouse Henri Cartier-Bresson en 1970, qui va l’encourager dans sa propre voie. Elle rejoindra plus tard la coopérative Magnum qui diffuse toujours son travail aujourd’hui.

79 rue des Archives 75003 Paris.  Infos pratiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s