Portfolio. Regards

Regards d’amour, regards complices… Ou au contraire, le regard des autres, celui qui juge, qui toise, qu’on évite. Regarder est bien plus que fixer : le regard a souvent un but. Il est le plus beau symbol de l’amour, passionnel ou maternel. Le regard est aussi ce qui nous porte de l’avant : on regarde l’avenir, l’objectif, sans se retourner.
Et quand Oscar Wilde dit que « La beauté est dans les yeux de celui qui regarde », cela nous montre que le regard est bien plus important que la chose regardée, que c’est l’imagination contenue dans ce simple regard qui fait tout. C’est donc bien plus que de poser les yeux : il y a de la volonté, du désir, de l’intention dans le regard.

Modèles           Maylis Maenhout & Ophélie Parmentier

Assistante       Maria-Gracia Mahedero

Maquillage     Rachel Clément

Lieux               Studio de l’Alchimiste

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le cadre de chaque collaboration, le modèle reçoit un portfolio de 20 pages ainsi que 50 photos libres de droit.

IMG_2020

Ce shooting a été réalisé dans le cadre d’une collaboration modèle & photographe. Pour en découvrir les modalités, il suffit de suivre ce lien.

Catégories :Portfolio

Tagged as: , , ,

1 reply »

  1. Je dois encore apprendre à apprécier le portrait et ses poses.
    J ‘ai visité toutes les séries. Ma préférence va à celle-ci.
    En tant que femme la célébrer me touche mais célébrer ses regards m’interpelle bien plus que de célébrer son corps, qui me ramène furieusement à son carcan millénaire.

    Dans cette série les choses me semblent un peu moins posées, d’où mon intérêt.
    La 7ième photo, avec ce quasi dédoublement véhicule beaucoup d’intrigue accrochée à une affirmation « je suis une et toutes ». Une superbe construction de que ce qui pourrait être l’un de ses propos. J’aime aussi beaucoup le traitement des deux premières, presque évanescent.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s