N’hésitez pas à monter en ISO, sinon vous le regretterez ?

La plupart des articles vous conseillent de régler la sensibilité ISO de votre appareil au minimum. Pourquoi ? Pour éviter d’obtenir du bruit sur vos photos.

Le bruit, c’est un parasite créé par le capteur de votre appareil photo. Plus vous augmentez la sensibilité de votre capteur en augmentant vos ISO, plus vous obtiendrez du bruit sur vos photos.

Bien que je sois d’accord avec le fait qu’il vaille mieux prendre ses photos avec la sensibilité ISO la plus basse possible, ce conseil est souvent mal interprété.  Monter les ISO deviens, pour certains, une abomination. Ils ont l’impression que s’ils augmentent la sensibilité de leur capteur, leurs photos seront ratées.

En réalité, c’est plutôt l’inverse qui se produit. C’est en refusant de monter vos ISO que vous ratez vos photos. Pas l’inverse !

Dans la pratique, vous augmentez la sensibilité de votre capteur, en montant les ISO, quand il n’y a pas beaucoup de lumière. Ce réglage vous permet d’obtenir une photo bien exposée sans avoir à trop diminuer la vitesse d’obturation, ce qui équivaudrait à avoir des temps de pose plus longs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En d’autres termes, si vous refusez d’augmenter la sensibilité de votre appareil, vous obtiendrez des vitesses d’obturation plus lentes. Et ces vitesses d’obturation lentes risquent de provoquer ce qu’on appelle du flou de bougé. Si le temps de pose est trop long, en tenant votre appareil à la main, vous obtiendrez des photos complètement floues. Ce flou est provoqué par le mouvement de vos mains, tremblements, mouvement lors du déclenchement, etc. Même si vous y faites attention, même si vous ne tremblez que très peu, même si votre appareil est équipé d’un stabilisateur, en dessous d’une certaine vitesse d’obturation, vos photos seront complètement floues.

Et qui dit photo floue, dit photo ratée. Oui, une photo floue est irrécupérable. Même en post-production, en utilisant un logiciel spécialisé, vous n’arriverez pas à corriger une photo qui serait complètement floue.

Alors qu’une photo avec du bruit, elle, reste exploitable. Même si le bruit est bien visible, ceux qui regarderont votre photo reconnaîtront quand même votre sujet. Ce qui n’est pas le cas si votre photo est trop floue.

IMG_0435

Si  vous rechignez à monter vos ISO sous prétexte que votre photo sera ratée, retenez ceci :

  • Votre appareil gère probablement très bien le bruit. Avez-vous seulement fait des tests pour le vérifier ?
  • Mieux vaut une photo avec du bruit qu’une photo floue, qui elle sera complètement ratée et inexploitable.
  • Le bruit peut amener de la douceur et un caractère “ancien” à vos photos. Il m’arrive d’en ajouter volontairement, en post-production, à certains de mes clichés.
  • Si vous utilisez un trépied et le retardateur de votre appareil pour déclencher, vous n’aurez pas de problème de flou de bougé. Vous pouvez alors régler vos ISO au minimum pour avoir la meilleure netteté possible sur votre photo. Mais on ne se balade pas toujours avec un trépied dans la poche.

Pour conclure.   Ne tombez pas dans l’excès inverse de toujours prendre vos photos avec une sensibilité importante en vous disant “de toute façon le bruit n’est pas un problème”. L’idée est de régler votre sensibilité le plus bas possible, tout en vous assurant que les vitesses d’obturation que vous obtiendrez vous permettront de prendre vos photos sans risquer de flou de bougé.

Catégories :Apprendre

Tagged as: , , ,

3 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s