Les 5 piliers d’une photo de paysage réussie

La photo de paysage est une discipline extrêmement populaire. Que nous soyons en voyage ou tout simplement sortis pour une ballade d’un jour, les occasions d’immortaliser de jolis paysages ne manquent pas.  Pourtant, malgré tout le soin apporté à la prise de vue, vous n’êtes peut-être pas toujours satisfait du résultat. Vous n’arrivez pas à retrouver sur vos photos la beauté du lieu que vous avez fréquenté. En effet, même si la photo de paysage est accessible, il y a quand même quelques notions fondamentales à connaitre.

Sunset at Giant's Causeway (HDR)

Un sujet bien identifié.  L’absence de sujet est bien souvent l’une des faiblesses du photographe de paysage débutant. Il en ressort une impression de vide qui laisse le spectateur sur sa faim. Avant de déclencher, prenez donc le temps d’identifier clairement un sujet.  Quand on pense à la photo de paysage, on imagine volontiers un paysage de rêve à l’autre bout du monde, dans un cadre paisible, loin du tumulte de la ville… Et bien, si ce type de photo a le mérite d’exister (on parle parfois de photo « carte postale ») il serait réducteur de croire que la photo de paysage se résume à cela.

Il existe des scènes suffisamment intéressantes à proximité de chez vous pour ne pas avoir à parcourir des milliers de kilomètres pour prendre de belles photos de paysage. Les sujets ne manquent généralement pas : un cours d’eau, un lac, une forêt, un champ, une montagne… sont autant de sujets potentiels qui n’attendent que vous pour être photographiés. On l’oublie parfois, mais la photo de paysage ne se limite pas à la photo en milieu naturel ou à la campagne. La photo d’une ville c’est aussi de la photo de paysage : on utilise d’ailleurs souvent l’expression « paysage urbain ».

Idyllic Cliffs of Moher at sunset, Co. Clare, Ireland

Une exposition maitrisée.  Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de découvrir des photos avec un ciel blanc ou délavé alors qu’il était bleu au moment de la prise de vue ? Inversement, avez-vous déjà obtenu des photos avec un ciel bien bleu mais un sol trop sombre ? Si vous avez déjà été confronté à cette situation, vous devriez vous pencher sur l’exposition de vos images.  Pour bien comprendre ce phénomène, il faut s’intéresser à la dynamique des capteurs de nos appareils photos. Si vous n’avez jamais entendu parler de ce terme, on parle de dynamique pour exprimer l’écart de luminosité maximal qu’est capable d’enregistrer le capteur. Or, les capteurs numériques sont moins performants que l’œil humain pour gérer de forts écarts de luminosité. Alors que nous sommes plutôt à l’aise face à des scènes très contrastées, l’appareil doit faire un choix : exposer pour le ciel ou exposer pour le sol.

Ce problème est récurrent chez de nombreux photographes alors qu’il existe pourtant des solutions simples à mettre en œuvre. A la prise de vue, vous pouvez placer un filtre photo devant votre objectif. Un filtre dégradé neutre, par exemple, dispose d’une zone plus ou moins opaque qui permet de réduire les écarts de luminosité entre les différentes parties de la scène.

Il existe également plusieurs techniques utilisables en post-production telles que le HDR. Le principe consiste à prendre plusieurs images avec des expositions différentes puis à les fusionner ensuite grâce à un logiciel photo.

La jete de Dunkerque

Une composition efficace.  Contrairement à une idée reçue, un joli paysage ne suffit pas à faire une bonne photo. Un paysage contient généralement plusieurs éléments qu’il faut organiser de manière harmonieuse dans le cadre. Cela ne se fait pas tout seul et vous devez donc apporter un soin particulier à la composition. Pour réaliser des compositions efficaces, il existe cependant quelques astuces simples à mettre en œuvre.

En photo de paysage, il est important de donner une impression de profondeur au spectateur. Pour y parvenir, prenez soin d’intégrer un premier plan à votre composition. Le premier plan sert de point d’accroche, il permet de faire rentrer le spectateur dans la photo. Si vous photographiez un paysage naturel, vous pouvez choisir un rocher, un parterre de fleurs, etc. Pour un paysage urbain, le mobilier urbain (bancs, lampadaires, etc.) peut être un premier plan intéressant.

Un autre moyen de donner de la profondeur à vos images consiste à utiliser les lignes directrices afin de guider le regard du spectateur à travers le cadre. Vous pouvez pour cela vous appuyer sur des éléments présents dans le paysage (un sentier, une route, une rivière, etc.)

Enfin, n’oubliez pas d’utiliser une petite ouverture pour disposer d’une profondeur de champ étendue. Evitez les ouvertures extrêmes (f/22, f/25, etc.) car vos images risquent de perdre de la netteté à cause du phénomène de diffraction. Une ouverture comprise entre f/10 et f/16 est souvent un bon compromis.

forest morning sun rising in the UK

Une belle lumière.  Souvent négligée, la lumière est pourtant l’élément qui permet de mettre en valeur un paysage. Cette notion est parfois difficile à saisir par les photographes débutants car il faut avoir exercé un minimum son œil pour se rendre compte des subtilités de la lumière. Pour bien vous en convaincre, essayez de photographier le même paysage avec une belle lumière et une lumière classique. Croyez-moi, vous n’obtiendrez pas du tout la même image !

Pour bénéficier d’une excellente lumière, arrangez-vous pour photographier de bonne heure le matin ou en fin de journée, lorsque le soleil est bas dans le ciel. On appelle d’ailleurs ces moments les heures magiques (ou « golden hours » en anglais).  En privilégiant ces périodes, vous allez cumuler plusieurs avantages dont il serait dommage de se priver. Tout d’abord, la lumière est plus douce qu’en milieu de journée. Elle présente souvent une teinte colorée qui permet d’ajouter une atmosphère à la scène que vous photographiez. Enfin, une lumière rasante va mettre en évidence un contraste ombre/lumière et ajouter littéralement une dimension supplémentaire à vos photos.

Belle lumière ne rime pas forcément avec beau temps : le mauvais temps peut aussi représenter des conditions intéressantes. Juste après un orage, la lumière est souvent magnifique, même sans la présence du soleil.

Contrairement à d’autres disciplines, le photographe de paysage est dépendant de Dame Météo. Vous ne pouvez pas savoir à l’avance si vous allez disposer d’une lumière splendide ou d’une lumière banale. C’est aussi cette incertitude qui fait le charme de cette discipline !

La patience.  Pour clôturer cet article, on s’écarte des considérations purement techniques pour aborder un point tout aussi important. Contrairement à d’autres disciplines (photo de rue, de sport) où la réactivité est le maitre mot, il est nécessaire de faire appel à d’autres qualités pour tirer son épingle du jeu. Un bon photographe de paysage est avant tout un photographe patient.

Vous pouvez vous lever de bonne heure le matin, marcher de longues heures pour atteindre un joli point de vue et pourtant repartir bredouille car les conditions n’étaient pas au rendez-vous. Pour tirer le meilleur parti d’un paysage, il est donc souvent nécessaire de se rendre plusieurs fois sur le même site avant d’obtenir le résultat voulu.

En photographiant plusieurs fois la même scène, on s’oblige à trouver un meilleur point de vue, une meilleure composition. Certains considèrent que la photo de paysage est une discipline ingrate. J’y vois au contraire un excellent moyen de progresser !

En conclusion…  Vous avez à présent quelques clés pour faire de belles photos de paysage. Il ne vous reste plus maintenant qu’à mettre à pratique tous ces conseils lors de vos prochaines sorties photo !

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

1 reply »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s