Des conseils pour des photos de neige réussies

Dans quelques jour la neige devrait faire son apparition. Capter toute l’intensité des belles journées d’hiver n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, vous risquez fort de vous retrouver avec des clichés aux couleurs ternes et des flocons de neige flous… Pour éviter ces écueils et réussir vos photos pendant la saison froide, suivez ces conseils!

Winter forest with beautiful orange rays - scenery from snowy ev

Transportez le bon matériel.  Rappelez-vous que le froid a pour effet de décharger les piles plus rapidement. Soyez prévoyant et emportez une pile de secours.

  • La neige est un bon réflecteur pour les rayons de soleil… trop bon, même. Pour atténuer les reflets, munissez-vous d’un filtre polarisant, qui absorbe la lumière. Comme cet outil (un favori des photographes de paysages !) sature aussi les couleurs, vous obtiendrez un cliché vibrant, particulièrement si le ciel est bleu.
  • Vous comptez montrer l’architecture délicate des flocons de neige, les dessins du givre sur une vitre ou les formes complexes figées dans la glace ? Le zoom ou la lentille macro sont des indispensables : en permettant de photographier de très près sans perdre de précision, ils donnent accès des détails extrêmement fins.

Bien photographier la neige.  La neige qui tombe donne aux photos une atmosphère unique. Pour créer l’effet que vous voulez avec les flocons, n’hésitez pas à zoomer légèrement ou, surtout, à jouer avec la vitesse d’obturation de votre appareil.

  • À vitesse lente (1/50ème), l’obturateur restera ouvert plus longtemps et captera le mouvement : la neige, dans sa chute, laissera une trainée blanche épaisse.
  • À vitesse plus rapide (>1/250ème), au contraire, l’obturateur se fermera rapidement et le mouvement sera figé. Les flocons prendront l’allure de petites paillettes blanches en suspension dans l’air.

Donnez de l’éclat. Vos photos de neige ont l’air sales ou grisâtres? Le coupable, c’est le capteur de votre appareil: il perçoit la forte luminosité réverbérée par la neige comme une anomalie et compense automatiquement en sous-exposant la photo. Pour y remédier, sélectionnez le mode « Neige » s’il figure parmi vos options. Sinon, augmentez vous-même l’exposition à partir du menu de votre appareil. N’hésitez pas à faire des tests ! Commencez avec une exposition de +1, puis vérifiez et répétez l’opération jusqu’à ce que le résultat vous satisfasse.

Winter trees

Blanche, la neige!  Une autre particularité de la neige ? Elle peut apparaître bleutée sur les photos, surtout lorsqu’il n’y a pas de nuages. Pour éviter cela, ajustez la balance des blancs sur votre appareil en fonction des conditions de luminosité. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette fonction, rappelez-vous que vous n’êtes pas obligé de l’utiliser sur le vif : vous pourrez très bien vous en servir avec votre logiciel de retouche.

Close Up View of barbwire covered in frost, Bavaria, Germany

Des paysages nouveaux… Les photos hivernales ont leurs classiques : les arbres ou les forêts couverts de neige, les montagnes saupoudrées de blanc, les plaines immaculées. Mais une ville recouverte d’un manteau blanc constitue aussi un excellent sujet : sous la neige fraîche, les paysages urbains dévoilent une autre facette de leur personnalité, un côté intouché. Photographiez-les à l’aide d’un grand angle ou en panoramique pour rendre la diversité des formes et des volumes.

 

Catégories :Apprendre

Tagged as: , , ,

3 replies »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s