La photographe du mois. Cécile Gouzée

Photographe du mois de juin 2019

Nom   : Gouzée  Prénom : Cécile

Ton histoire, qui es-tu ?  Née jumelle sous le signe des gémeaux, enfance au Congo, études de journalisme,  40 ans d’engagement professionnel dans les secteurs jeunesse et éducation, en Belgique et à l’étranger, ce qui m’a permis de beaucoup voyager, seule la plupart du temps. La photographie est en effet un plaisir solitaire.  Plongée dans la militance dès l’enfance, en prison à 12 ans suite à une manif contre la guerre du Vietnam (non, aucun délit ),  mes préoccupations de gauche ne sont jamais loin et je parviens parfois à les traduire en clichés.

la longue marchele dernier jugement

Comment aimes-tu te décrire ?  Ma curiosité n’est jamais assouvie et elle s’exerce dans tous les domaines, artistiques, sociaux, citoyens etc. Depuis que je suis à la retraite je peux consacrer encore plus de temps à la photo et renouer avec des activités artistiques comme la peinture.  Je m’émerveille chaque jour de ma liberté sans entraves, celle de me promener le nez au vent, charmée par les rencontres impromptues et les images qui me cueillent par surprise.

Ton parcours.  Comment la photographie est entrée dans ta vie ?   Enfant, j’ai reçu un petit kodak et mon index n’a pas arrêté de faire clic depuis, à un rythme qui s’est fameusement accéléré avec le numérique. Je regrette un peu mes heures passées en labo photo à voir surgir les pêches du jour dans l’eau rouge. Mais cette perte est compensée par le plaisir de pouvoir « capturer » sans compter et partager … sans dépenser des fortunes en impression.

Depuis plus de 45 ans je me déplace rarement sans un appareil en bandoulière et, plus récemment, sans un GSM en poche.  Jeune, je croyais qu’il fallait voyager loin pour cliquer intéressant.  Mon 1er grand reportage s’est passé en Afghanistan, dans des conditions très rudes, avant l’invasion russe…et le plasticage des géants de Bandiamir.  Je sais maintenant que l’aventure est aussi au bout de mon balcon, duquel je photographie les caprices du ciel ou au bout de ma rue, dans cette Zinneke ville de Bruxelles qui me fait rire et m’émeut.

Ommegang

Ton style de photographie ?  Je photographie avec boulimie, munie d’un compact léger, tout ce qui me tombe sous l’œil et excite mon imaginaire. Beaucoup de souffrances quand vient l’heure d’élaguer.    J’ai la manie de tout recadrer.  J’aime autant le noir et blanc que la couleur et abuse parfois des filtres. J’aime aussi faire des photomontages, p.ex. en incrustant des visages amis dans des photos anciennes, des publicités, ou des tableaux, histoire de révéler une autre personnalité.

J’ai une prédilection pour les moments précis où le hasard prend sa part, où l‘instant qui passe va être sauvé de l’oubli par ma seule volonté : vies de rues, scènes de musées, gens de métro, mémoires festives, têtes de brocantes, manifestations citoyennes etc. et beaucoup d’art mural pour saupoudrer le tout.  Je n’ai aucune prétention et j’aime apprendre auprès de photographes passionnés par la transmission de leur métier comme Pivi ou Philippe Vanoudenhove.    J’aime ce qui doit se chercher dans la photo et ne se donne pas au 1er regard.  Après avoir beaucoup photographié le « différent » dans d’autres pays, je m’attache à la beauté cachée du banal : ce qui provoque le sourire, l’étonnement ou le sens de l’absurde.  Je photographie, par exemple, les maîtres/maîtresses et leur chien quand les ressemblances de personnalité me frappent.

Pour « élargir » ma vision, je parcours beaucoup d’expos, avec mention spéciale pour celles du musée de la photo de Mont-sur-Marchienne, le Botanique de Bruxelles et la maison européenne de la photo à Paris .

Grâce au web, j’arpente le travail des autres à travers des pages comme The World Wide Street Photography Club ou Corridor Elephant, magazine en ligne de la photo contemporaine.  Ou par les photographes que je suis sur FB, tels Chuong Le Quan , Fabienne Cresens, Jean-Frederique Hanssens, Eric Ostermann  etc.

Le fait de me frotter à tous ces talents d’ici et d’ailleurs nourrit mes connexions mentales et bouscule mes tics de photographe compulsive.   J’aime aussi les pages web qui proposent des défis photos hebdomadaires, excellent pour entretenir ses gammes.  Depuis peu je me suis inscrite sur Instagram.

plan de coupedrapées

Ton travail.  Quelle est ta photo préférée à ce jour ?  Et pourquoi ?  Cette photo de la place de la Vieille Halle aux Blés, me touche car il m’a fallu presqu’une journée pour la prendre, contrairement à mon habitude de déclencher vite.  C’était lors d’un atelier sténopé avec Rosemary Laneau, au Studio Baxton dont j’admire le travail consacré à la photo analogique.  J’ai dû construire avec minutie une « camera obscura » et procéder à de très nombreux essais avant de laisser entrer la bonne dose de lumière le trou d’épingle de ma boîte de biscuits.

photo préférée sténopé

 Source d’inspiration.  Quel est le top 3 des photographes qui t’inspirent ?  A part le français Mathieu Ricard,(1946-) et le brésilien Sebastao Salgado (1944-) qui sont, pour moi, des phares « hors concours », tant par leur parcours de vie que par tous les genres photographiques qu’ils ont explorés avec génie, j’aime :

  • Mary Ellen Mark (1940-2015) USA et ses travaux sur les exclus de la société
  • Seydou Keïta, (1921-2001) Mali et ses portraits en studio
  • Carl De Keyzer (1958-) Belgique et sa série « Higher Ground » dans les montagnes européennes

regards

Ta citation préférée, pour les photographes qui nous lisent…

« La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard ».

 John Stuart Mill

Pour découvrir plus en profondeur l’univers de Cécile Gouzée je vous invite à découvrir ses pages Facebook et Instagram

 

 

Toutes les photographies, présentées dans le site via cette rubrique restent la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.
 
 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s