La Photographe du mois. Virginie Moitie

Décembre 2019
Nom Moitie  Prénom Virginie

Ton histoire, qui es-tu ?  L’image fait partie de notre quotidien.  Tous les jours d’innombrables couleurs, formes, visages, lumières,.. défilent devant nos yeux.  Pour moi, la photo permet de capturer ce qui nous touche tout en y mettant notre émotion et une atmosphère qui nous est propre.

IMG_2397_editedb

Ton parcours.  Comment la photographie est entré dans ta vie ?  J’ai reçu mon premier appareil photo à l’âge de 12 ans. A cette époque, mes sujets de prédilection étaient ma petite sœur, les animaux domestiques et la nature.

Lors d’une exposition à Namur, j’ai découvert la macro. Quel bonheur de photographier des fleurs ou de petits insectes à côté desquels nous passons très souvent sans même les remarquer.
IMG_5408 (3)

Ton style de photographie ?  Ma rencontre avec l’Urbex (Urban Exploration) date d’il y a un an dans un ancien charbonnage.  Depuis châteaux, maisons, bâtiments industriels, scolaires et religieux ont aiguisé ma curiosité me procurant à chaque visite des sentiments divers : émerveillement, respect, mélancolie, questionnements.

Ce qui me passionne dans l’Urbex c’est l’histoire du lieu dans lequel ceux qui nous ont précédé ont passé un morceau de vie.  En y photographiant un modèle, ça me donne l’impression de redonner vie un bref instant à ces lieux abandonnés parfois depuis bien longtemps.  Ma démarche est avant tout intuitive. J’essaie de capturer un morceau de la réalité pour le sublimer.
IMG_1517_edited_editedIMG_2260_edited
Ton travail.  Quelle est ta photo préférée à ce jour ?  Et pourquoi ?  Lors d’une visite au musée de la photographie à Charleroi, je suis tombée sous les charme des photos de Léonard Misonne, photographe pictorialiste belge. Ses photos nous montrent, avec sensibilité, simplicité et avec une atmosphère bien particulière, des moments de la vie quotidienne, des paysages de campagne et des villes sous la pluie. Il saisissait le plus souvent ses sujets à contre-jour pour obtenir une lumière vive et diffuse tamisée par des effets de brume qui orientent le réel vers le rêve.

Voici une des photos qui m’inspire dans mon travail photographique personnel. On y voit la lumière transcender le sujet et l’image se situe à la frontière de la photo et de la peinture.  Elle m’interpelle par sa sensibilité, sa simplicité  et la poésie qui se dégage de cette scène de la vie quotidienne . Elle représente le témoignage d’une époque qui nous paraît déjà lointaine.  On peut souligner également le contraste entre la simplicité du sujet et la richesse de la photo et de son traitement.

1575196441988blob

Copyright Léonard Misonne

Source d’inspiration.  Quel est le top 3 des photographes qui t’inspirent ?  Vincent Munier, photographe animalier français, me touche par ses photographies souvent très épurées remplies de fraicheur et de naturel.  La brume, la neige ou le blizzard enveloppent paysages graphiques et animaux rares dont on distingue parfois seulement la silhouette .

c.jpg

Ta citation préférée, pour les photographes qui nous lisent…  Pour terminer voici une des citations qui me correspond entièrement « Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur » Henri Cartier Bresson

b

Dans l’avenir, je souhaiterais développer un site internet et continuer à exposer mes photos lors d’évènements divers (Parcours d’artistes, galeries, etc…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s