Aller au contenu principal

Livre à découvrir. I AM La monographie d’Erwin Olaf

Ce livre, à la conception originale, retrace le parcours du maitre néerlandais de la photo à travers 240 photographies, de ses débuts à aujourd’hui. Voici notre revue du livre I Am d’Erwin Olaf en version française, 2,5 kg de pure photographie made in Erwin Olaf.

Erwin Olaf, son parcours.  Né en 1959 à Hilversum, aux Pays-Bas, Erwin Olaf a étudié le journalisme avant de se tourner vers la photographie. Il prend alors des clichés de la vie nocturne des années 1980, puis explore assez vite ses propres thèmes, à partir de sujets universels qui le touchent et autour desquels il pratique une photographie de mise en scène, alliant forme et contenu.

Erwin-Olaf-I-am-113

« I Am » est un très beau livre de 400 pages, qui regroupe les différentes séries des 40 dernières années nous faisant parcourir l’évolution de son oeuvre au fil des années. « Dédié à ma mère », peut-on lire sur la première page de l’ouvrage, faisant face au titre « I am ». L’introduction est signée Wim van Sinderen, conservateur du Hague Museum of Photography, spécialiste des arts visuels contemporains et rédacteur photo, dans les années 80, du magasine Vinyl.

erwin olaf

Une monographie inédite retraçant 40 ans de carrière.  C’est l’ambition, réussie, de « I am » : un travail rétrospectif nous permettant de voir l’ensemble de l’oeuvre d’Erwin Olaf ; les sujets qui l’ont marqué, et les histoires qui accompagnent leur réalisation.

Son oeuvre se définit effectivement par un travail à partir de la lumière, des textures, des volumes, qu’il représente à la façon des grands peintres. Mattie Boom, historienne de la photographie, compare la photographie d’Erwin Olaf à ses inspirations auprès de la peinture. Le propos est illustré de tableaux de grands maitres et donne à réfléchir sur le parallèle des deux arts picturaux ; alors qu’elle considère la photographie comme un medium moderne pouvant emprunter les codes de la peinture.

la présentation est autant humaine que tournée vers la technique, Erwin Olaf y aborde 7 procédés au coeur de sa création photographique : « Ombre et lumière », « le baroque », « l’autoportrait », « le portrait », « le nu », « le triptyque », et enfin « le récit en images ». Il explique son travail qui tourne autour de cette recherche permanente d’équilibre entre le fond et la forme.

erwin-olaf-photos

Une conception rétrospective originale.  Ce qu’on a aimé, c’est la conception originale du livre. Il n’est pas classé sommairement par séries s’enchainant les unes avec les autres au fil des années de la carrière du photographe. Au contraire, Erwin Olaf et son éditeur ont réalisé un véritable travail de tri et de regroupement, rassemblant des séries qui n’avaient — lors de leur réalisation, aucun rapport, qu’il soit chronologique ou thématique — mais desquels le photographe a su tirer les connections en y portant un regard rétrospectif. Ces assemblages de séries et de photographies sont donc inédits.

Conclusion : un grand format à ne pas rater « I Am » de Erwin Olaf est un très beau livre photo, qui, tout en retraçant le parcours du photographe incontournable de la mise en scène, ouvre également une réflexion sur la pratique photographique et la possibilité d’exploration créative. Un beau voyage au gré de mises en scène subversives teintées de l’influence de grands peintres ; et accompagné d’une réflexion sur notre monde.


Le livre  est disponible sur la Librairie du Jeu de Paume, mais aussi sur Amazon.fr  au tarif de 65€. Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir le site du photographe.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :