Aller au contenu principal

Culture Photo/1. Les grands photographes. Martin Parr

Quoi de mieux pour améliorer ses photos que de s’inspirer des plus grands ? Je suis absolument persuadé que la culture photo aide beaucoup à progresser en photo. Contempler les images des grands photographes, en plus d’être un plaisir, est un très bon moyen de développer son “œil photographique”, ce petit truc en plus qui fait sortir nos photos du lot.

Martin Parr – 1952 –

Martin Parr est reconnu comme l’un des photographes documentaires les plus émérites et célèbres du monde. Ses œuvres, reconnaissables entre toutes, ont traité tous les sujets possibles, de la société de consommation mondiale au tourisme de masse, en passant par les modes de vie des personnes les plus aisées. Alliant luminosité et couleurs saturées, son travail met en évidence les excentricités et travers des individus comme des sociétés avec des images à l’humour tranchant, voire acerbe.

Si on vous dit son nom, vous pensez:

  • Anglais
  • Couleurs criardes
  • Tourisme de masse
  • Société de consommation
  • Gros plans
  • Kitsh
  • Classes sociales

En regardant de près les oeuvres de ce photographe membre de l’Agence Magnum, on éprouve aussi le sentiment que, derrière leur ironie grinçante et presque sardonique, se révèle un sens unique de la tragédie humaine. Il est flatté à l’idée qu’on puisse considérer que l’ironie et la tragédie cohabitent dans son travail. Pour le photographe, le monde n’est ni mauvais ni bon. Les deux choses coexistent. Voilà bien ce qu’est le monde. Et voici ce qu’il essaie de montrer dans son travail.

Parr ne couvre pas les guerres, les famines et les exodes de peuples désespérés, il s’attaque même plutôt aux maux inverses : la surconsommation en Occident. La richesse insolente. L’opulence débordante. La globalisation. La standardisation des modes de vie et des rêves. Les petits détails individuels deviennent sublimes et absurdes: un chapeau à plumes de paon, un bijou de portable, une chemise hawaïenne, le plissé d’un lourd rideau satiné… Passé au microscope et avec le sens satirique de Parr, le kitsh retrouve ses lettres de noblesse.

A quoi reconnaît-on une photo de Martin Parr? Vous l’aurez compris, les thèmes de Parr sont assez nets pour s’y retrouver facilement: loisirs, consommation et communication. Si l’ensemble dégage une vague impression d’ennui,  -« Ne jamais chercher le sourire » est chez lui une revendication- probablement que vous avez sous les yeux une photo de notre britannique. Si le focus est mis sur un détail grotesque et que ce grotesque devient effrayant, vous pouvez alors dire « on dirait du Martin Parr » sans passer pour un inculte.


Pour aller plus loin avec Martin Parr: Débutez par son charmant site officiel, où l’on peut feuilleter ses livres et regarder des extraits de ses documentaires. De là, on part lire son blog, pour découvrir le making of de ses séries tout en savourant ses formidables réflexions sur notre monde. Après ça, un petit tour sur le site de l’agence Magnum s’impose pour tranquillement regarder ses… 19533 photos.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :