Aller au contenu principal

Ma sélection Instragram #38 Spécial Exploration urbaine

Envie de découvrir des comptes Instagram qui changent ? Évadez-vous avec ma sélection personnelle et originale des meilleurs comptes. Robert Mapplethorpe disait « plus vous voyez d’images, meilleur vous serez en tant que photographe ». Admirez les oeuvres des autres, c’est découvrir une nouvelle façon de penser, une perspective différente. C’est aussi diversifier ses sources d’inspiration pour son propre travail.

@Matthias Haker

Matthias Haker est un photographe de 31 ans qui parcourt le monde à la recherche des décors les plus étonnants. Pour son projet photo baptisé “Impermanence”, l’artiste a capturé la beauté de bâtiments abandonnés dénichés çà et là en Europe.

@Aurélien Villette

Explorateur et voyageur, Aurélien Villette ramène de ses expéditions des photos cartes postales de lieux en ruines. Même s’il est basé à Paris, c’est ailleurs – en ex-Urss ou dans les contrées du Caucase – qu’il recherche les endroits qu’il souhaite immortaliser. Guidé par son ambition de saisir « l’esprit du lieu », il dévoile des endroits vides de toute vie mais magnifiés par la lumière naturelle et son oeil de photographe architectural. Il fait ressortir la beauté et la symétrie des constructions déjà délabrées pour un dernier cliché avant tomber définitivement dans l’oubli.

@Simon Yeung

Le Britannique Simon Yeung fait partie de ces intrépides urbexers, et son compte Instagram vaut vraiment le coup d’œil ! L’objectif de cet urbexer de talent est de mettre en évidence la beauté de la décomposition. Pour lui, la démolition de ces bâtiments abandonnés est une chose “tragique”. Il s’assure ainsi de les immortaliser avant qu’ils ne soient détruits et disparaissent.

@Florent DEVAUCHEL

Attiré par l’exploration de lieux anciens, le photographe a toujours voulu aller voir ce qu’il se passe derrière ses nombreuses portes closes. Au travers de la photographie, il aime redonner vie à des lieux afin de recréer une atmosphère et faire revivre leurs histoires.

@Rudy Barett

Photographe fantôme qui s’infiltre comme un courant d’air dans des lieux improbables. Des bâtiments abandonnés qui vont être détruits alors qu’ils ont un vécu, voici ce qui touche le photographe  qui veut fixer le temps pour ne jamais les oublier, même après leur destruction. Parfois il ajoute une discrète présence humaine, comme une touche de poésie pour adoucir un monde en décrépitude.


Pour conclure, venez découvrir mon univers Instagram, chaque semaine de nouvelles photos.  N’hésitez pas à laisser des commentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :