Aller au contenu principal

Les différents plans et cadrages pour la photo de portrait.

Savoir cadrer en photographie est tout aussi important que de savoir utiliser la technique de votre matériel. La réussite de vos portraits repose sur votre capacité à décider ce que contiendra l’image. Il est donc essentiel, pour le photographe portraitiste, de connaître les différents plans et cadrages photos « normalisés » afin de pouvoir s’en détacher et exprimer une créativité personnelle.

Dans cet article vous découvrirez les différents plans et cadrages photos existants ainsi que leurs caractéristiques propres :

Le plan général. Le plan général est un cadrage généralement utilisé pour décrire un endroit, planter un décor et apporter des détails, des éléments qui amèneront de la narration, compréhension et du sens à une scène. En photographie de portrait, le plan général consiste à photographier un modèle « petit » dans un environnement « grand ». Ce type de cadrage apporte alors une notion d’échelle à un paysage en insistant sur l’étendue, la grandeur de l’endroit photographié et sur la forte relation entre le modèle et le lieu où il se trouve. Rarement utilisé par les photographes portraitistes, le plan général peut surprendre et amener une narration originale et particulière d’un portrait.

Le plan d’ensemble. Le plan d’ensemble, très proche du plan général, est un cadrage dont l’environnement reste prépondérant. Le spot est cette fois-ci, plus ciblée et le sujet, en occupant une plus grande partie de l’image est devenu identifiable.  En photographie de portrait, le plan d’ensemble consiste à photographier un modèle dans un environnement défini, comme une rue, une place, une pièce d’une maison… La priorité est encore sur le décor, néanmoins le modèle est plus présent et dois commencer à donner une direction à la prise de vue. Pourquoi le modèle est-il dans ce décor ? Y-a-t-il une interaction, un sens ? Que souhaite raconter le photographe ?

Le plan moyen ou plan pied. Le plan moyen ou plan en pied est un cadrage plus resserré que le plan général et d’ensemble où l’environnement passe au second plan pour attirer l’attention du spectateur sur les personnages. En photographie de portrait, le plan moyen ou plan en pied consiste à photographier un modèle de la tête au pied en ne laissant que quelques éléments du décor et de l’environnement visibles. Ce type de cadrage est particulièrement utilisé pour mettre en avant l’esthétique d’une silhouette, le physique ou l’allure d’un modèle, ou encore une tenue, un style, un look… Pour toutes ces raisons, le portrait en pied est particulièrement représenté dans les magazines de mode et de prêt à porter.

Le plan américain et italien. Le plan américain, également appelé plan 3/4 consiste à cadrer un personnage à mi-cuisse. Le décor est secondaire et le personnage mis en avant. Le plan italien, quant à lui, consiste à cadrer un personnage aux mollets. L’utilisation de ce cadrage est de plus en plus désuète en étant remplacée par le plan américain. En photographie de portrait, le plan américain consiste à photographier un modèle de la tête jusqu’aux cuisses. Ce type de cadrage permet alors de conserver une grande partie de la tenue, quelques détails de l’environnement, tout en intégrant l’émotion du modèle. Le plan américain, en proposant un équilibre décor – tenue – émotion, est très largement représenté dans la photographie de portrait, voire même le plan de cadrage le plus utilisé.

Conseil : Dans ce type de cadrage, veillez à ne jamais cadrer votre modèle au niveau des articulations. Préférez couper à mi-mollets plutôt qu’aux chevilles ou aux genoux. Préférez couper à mi-cuisses plutôt qu’aux hanches.

Le plan taille et le plan poitrine. Le plan rapproché taille ou le plan rapproché poitrine cadre un personnage dans sa partie supérieure, au niveau de sa taille, ou de sa poitrine. En photographie de portrait, le plan rapproché taille consiste à photographier un modèle de la tête jusqu’à la taille et le plan rapproché poitrine consiste à photographier un modèle de la tête jusqu’à la poitrine. Ces deux plans mettent l’accent sur les attitudes du modèle, sur ses expressions. Plus le plan est cadré proche du visage, plus le lien crée avec le spectateur sera intime.

Le gros plan et très gros plan. Le gros plan et le très gros plan consistent à cadrer en isolant une partie importante d’un personnage, en général son visage. Le décor est alors inexistant. n photographie de portrait, le gros plan et le très gros plan consiste à photographier une seule partie d’un modèle : gros plan sur le visage, très gros plan sur les yeux… Ce type de cadrage est utilisé pour mettre en avant une émotion, ou pour mettre en évidence un détail, un joli maquillage, une belle bouche, et créer ainsi un rapport de proximité entre le spectateur et le modèle.

Néanmoins, attention ! Avec ces cadrages serrés, tout se voit… une belle esthétique comme le moindre défaut…

Pour conclure. Ces cadrages normalisés vous aideront donc à cadrer esthétiquement vos portraits. Pour débuter rien de mieux ! Libre à vous par la suite d’aller au delà des règles et de créer vos propres cadrages. En attendant, ils vous donneront quelques bases qui vous permettront de vous concentrer sur des disciplines bien plus complexes telle que la direction de modèles.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :