Aller au contenu principal

Photographes à la Une. Franco Fontana

«La couleur est le lieu où notre esprit et l’univers se rencontrent», écrivait le peintre Paul Klee. Et la photographie est le lieu où l’imagination rencontre la réalité. Né en 1933 à Modène, Franco Fontana a été l’un des grands maîtres de la photographie couleur. Il révolutionna la photographie couleur au point que ces clichés sont encore imprimés dans notre mémoire collective. Son vaste portfolio de nus, de paysages et de paysages urbains explorent depuis 50 ans une certaine esthétique, entre réalité et abstraction.

Franco Fontana est un photographe italien passé maître dans l’art de la magie de la couleur, paysages entre ciel et terre, mer perdue dans l’horizon, femmes posées comme des nénuphars sur l’eau des piscines, paysages urbains à la limite de l’abstraction. Paysages hyperréels, donc plus réels que la réalité, presque surréalistes à force d’être recomposés, suspendus, souvent impossibles ou plutôt possibles que dans un ailleurs, Franco Fontana a un langage visuel personnel avec ses couleurs vives, lumineuses, éclatantes de manière à apparaître irréelles, imaginaires.

Que ce soit les paysages de sa chère Italie du début de sa carrière (années soixante) en passant par les différentes recherches dédiées aux paysages urbains, les piscines et les éclats érotiques des nues, et la mer tout entière en allée. Il voyage beaucoup pour en fait restituer le même univers fait des chocs de couleurs et de lignes, qui font une sorte de monde parallèle, magique. Il peut revenir souvent bien des années après sur les lieux de ses photographies, pour essayer de rendre les fluctuations de la lumière, le délire des couleurs.

S’il est connu du grand public pour avoir illustré des pochettes d’albums musicaux de jazz produits par le label ECM, et bien des campagnes publicitaires, comme Volkswagen, Volvo, Ferrari, Grundig, Kodak, Satoh, Versace, Hermès,…, et plusieurs calendriers artistiques., il est avant tout un des très grands photographes de la modernité, un maître de la couleur. Il a tout simplement révolutionné notre représentation des paysages de la nature et des paysages urbains.

Il a créé en fait une nouvelle ère dans la photographie. Il a su écrire avec la lumière, et a voulu transformer le réel en réduisant l’espace à la mesure de nos rêves. Le manque voulu de profondeur de ses photos ne fait qu’accroître la profondeur de notre imagination. Ce sont des vies empruntées à un autre ailleurs qu’il nous propose avec ses paysages qui dépassent nos paysages. Et ses images sont de véritables poèmes de la lumière et des rêves éveillés.

Maintenant à 87 ans il continue toujours à faire vibrer les jaunes, les rouges, les bleus, les verts, et les lignes. Toujours immense coloriste et qui humblement se définit ainsi : « Photographe amateur, iconographe depuis quelques années, amoureux des textures, lumières naturelles et artificielles et des progrès de la photographie. Mes grands sujets : la vie courante de tous les jours, les gens, les voyages. » Et la puissance d’émotions de ses images nous poursuit longtemps.

Pour conclure. Ce que j’ai appris de ses photos, c’est de trouver dans la composition plus de couleurs complémentaires, et les harmoniser pour qu’elles trouvent leur équilibre… Pour en savoir plus sur Franco Fontana, je vous invite à suivre son compte Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :