Aller au contenu principal

Portfolio. Fragmentaire…

Le brouillard devient une esthétique, celle du brouillon, du tremblé, du fragmentaire. S’y baigner me permet d’échapper au brouillage de notre époque. Lorsque le brouillard tombe, je m’empresse de déambuler avec mon appareil photo. L’environnement est méconnaissable. Des lieux sans grand intérêt, cent fois vus et revus, sont complètement transformés et deviennent tout à coup intéressants à photographier. Le brouillard efface les arrière-plans confus.

L’image gagne en douceur et la composition est épurée, le brouillard apporte un côté mystique.


En lien. Comment photographier le brouillard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :