Aller au contenu principal

La photographie narrative pour raconter une histoire.

La photographie conceptuelle et narrative raconte une histoire. Elle doit donc avoir un impact viscéral sur le spectateur et capter son regard dès que ses yeux se posent dessus ; elle doit lui parler… L’esthétique, les choix de composition, de cadrage et d’éclairage participent à l’élaboration de ce que l’on veut raconter et ne sont que des moyens de mise en scène d’un « message visuel ». Ils ne sont pas une finalité.

Qu’est-ce que la narration en photographie? J’ai entendu de nombreuses définitions de la narration en photographie, d’une explication qui la comparait à un bol de crème glacée, au classique «une image vaut mille mots». Ce que j’ai obtenu de tous, c’est que vous devez dépeindre un message et transmettre un sentiment.

La photographie narrative est l’idée qu’une image ou une série d’images puissent être utilisées pour raconter une histoire ou créer un récit. La narration, ou le récit, est le compte rendu d’un événement ou d’un moment dans le temps. La série est une présentation des photographies dans l’ordre chronologique. A l’instar de la rédaction d’un texte, la structure narrative photographique est constituée d’une introduction, d’un développement et d’une conclusion.

La technique. C’est un fait qu’être photographe signifie que vous savez comment prendre une photo bien exposée, mais cela ne suffit pas pour raconter une histoire. La technique doit jouer en votre faveur, il ne s’agit donc pas seulement de savoir quels paramètres mais Pourquoi ces paramètres. Chaque décision que vous prenez modifie le résultat final. Une lumière plus chaude ou plus froide donne un type d’atmosphère différent. Où vous placez le point AF et à quelle profondeur vous définissez la profondeur de champ dirige l’œil de votre spectateur, etc. Il ne s’agit pas seulement d’avoir une photo techniquement parfaite, mais aussi de créer la photo parfaite pour raconter l’histoire parfaite.

La structure narrative. Les 7 composantes nécessaires pour raconter une histoire avec vos photos sont :

  • un lieu,
  • un personnage,
  • une ambiance,
  • de l’émotion,
  • un récit,
  • une idée,
  • un message.

L’ambiance. L’ambiance sera principalement obtenue en jouant avec un arrière-plan et éventuellement un avant-plan parlant(s). Celui-ci peut être plus ou moins flou en fonction de ce que vous voulez montrer ou non. Dans tous les cas, les éléments qui entourent votre sujet principal doivent rentrer en relation avec lui afin de créer une atmosphère générale, celle que vous voulez laisser transparaître. Même les différents éléments présents dans votre cliché pourraient être interconnectés afin de construire le processus de pensée du spectateur dans un chemin particulièrement guidé.

L’émotion. L’émotion peut être démontrée tout simplement par les expressions faciales ou corporelles d’une personne représentée dans votre cliché mais aussi par l’action exercée par votre personnage ou votre sujet.

L’histoire. La propriété narrative une photo existe lorsque le spectateur peut facilement visualiser ce qui s’est passé avant ou ce qui pourrait se produire à la suite de la prise de vue. Dans beaucoup de cas, au plus la photo est détaillée au plus la qualité narrative est élevée.

L’idée. En général, tentez toujours d’avoir en tête l’idée que vous voulez laisser transparaître à travers votre photo et ne laissez pas le hasard faire les choses. Lorsque vous aurez pris votre cliché, soyez sûre que l’on comprenne bien vos intentions. Évidemment cette intention peut être amenée de manière totalement différente et le but est bien évidemment de faire différemment des autres et de ce qui a déjà été fait auparavant. Même les différents éléments présents dans votre cliché pourraient être interconnectés afin de construire le processus de pensée du spectateur dans un chemin particulièrement guidé.

Le message. À l’inverse de la narration (du récit), celui-ci représente en quelque sorte le futur que vous laissez présager à votre spectateur. Celui-ci peut être plus ou moins explicite.

Pour conclure. La narration en photographie est la capacité de transporter les spectateurs dans une scène et une atmosphère particulières. Pendant que vous y êtes, vous transmettez le message de manière à impliquer votre public, à s’y intéresser et à le laisser en vouloir plus. Peu importe que vous réalisiez une seule photo ou un projet complet, racontez votre histoire afin que vous puissiez décrire exactement ce que vous voulez que votre spectateur sache, ou laissez-le réfléchir à plusieurs possibilités.


Si vous souhaitez développer cette technique photographique, venez me rejoindre en juillet pour un stage de narration visuelle et editing. Ce stage a pour objectif la construction d’un récit en images à partir d’un thème, l’ « Errance humaine ». Quatre jours de stage pour amateurs ou confirmés, désireux d’échanger, de développer ou d’enrichir leur pratique photographique, mais aussi de se mettre à l’épreuve. Places limitées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :