Aller au contenu principal

Portraits, soignez vos arrières plans…

L’art du portrait requiert différentes compétences : savoir mettre en valeur son modèle, rechercher des lumières avantageuses pour flatter ses traits quelle que soit sa physionomie, installer un rapport de confiance pour obtenir une expression naturelle (une connivence qui se sentira dans le résultat final), souligner son regard et un tas d’autres aspects que nous ne pouvons tous énumérer. Une discipline que certains jugent très difficile mais qui s’apprend, avec de la pratique.

Cependant il y a bien un point de « détail » très simple à maîtriser dès le départ et que de nombreux débutants en photographie omettent néanmoins de vérifier avant de déclencher : l’arrière-plan. Pourtant l’arrière-plan doit soit servir votre sujet, soit s’effacer pour mieux mettre en avant votre personnage Il s’agit d’un élément capital ! Il n’est pas rare de voir des portraits avec des arrière-plans très encombrés (piles de livres et bibelots en tous genres) ou offrant un décor tout simplement disgracieux (papier peint aux motifs d’oursons, prises ou câbles électriques). Au-delà de ne rien apporter au cliché, ces éléments sont contre-productifs : le regard du spectateur sera immédiatement attiré par ces éléments gênants et va ainsi quitter le sujet principal de l’image, à savoir votre modèle. Or c’est précisément l’effet inverse que l’on recherche au travers d’un portrait : on doit être happé par le personnage, son attitude, son regard, son charisme, sa beauté ou son étrangeté.

L’expression de votre modèle aura beau être splendide, son regard étincelant : si on découvre en arrière-plan du linge jonchant le sol et l’évier qui déborde de vaisselle, il y a fort à parier que ce soient ces éléments sur lesquels notre œil terminera sa course. La beauté de votre modèle au premier-plan sera vite oubliée. Voici quelques conseils pour trouver en diverses circonstances une façon de faire de l’arrière-plan votre allié et ainsi produire des portraits de qualité.

A l’intérieur. Cherchez un endroit nu qui ne soit pas encombré de meubles, d’affiches ou d’autres accessoires. Un mur dégagé mettra en valeur votre sujet. Si le lieu ne s’y prête pas, et/ou pour éviter de pousser les meubles et décrocher les cadres du mur, prévoyez un tissu à tendre derrière votre modèle.

A l’extérieur. Le choix est vaste : murs tagués et décrépis, lisses et modernes, devantures de boutiques, autant d’éléments qui composeront des fonds intéressants. Ces arrière-plans peuvent être soit en accord avec le style du portrait, ou de la tenue vestimentaire de votre modèle.

Si vraiment l’arrière-plan à votre disposition vous semble peu propice à composer un fond agréable, optez alors pour une grande ouverture de diaphragme, ce qui aura le mérite de plonger dans le flou de profondeur de champ tout ce qui ne vaut pas la peine d’être montré et de renforcer la présence de votre modèle.

Pour conclure. Souvenez-vous donc qu’on recherche d’abord le lieu idéal où placer son modèle, ensuite on peut se laisser aller à le diriger, à ne prêter attention qu’à sa posture, ses gestes, ses expressions, car la question de l’arrière-plan a déjà été réglée en amont.


Pour aller plus loin dans cette approche. Que vous pratiquiez déjà le portrait depuis longtemps où que vous soyez trop timide pour aller faire une séance photo avec une modèle, ce workshop est conçu pour vous faire découvrir une méthode complète et cohérente de prise de vue. Je vous expliquerai en effet tout de ma pratique du portrait dans les moindres détails. L’idée de ce workshop est de vous mettre dans ma peau le temps d’une demi journée pour comprendre le sens de ma démarche et ce que tout ce que je mets en œuvre pour réussir ces portraits naturels. Vous serez directement au contact d’une modèle correspondant aux personnes que j’aime photographier et vous serez amenés à pratiquer et donc à vous jeter dans la gueule du loup !

J’ai conçu ce workshop comme un véritable coup de pied au cul pour vous inciter à sortir de votre zone de confort et vous mettre à nu afin d’aller plus loin dans votre pratique photographique. Plus qu’un workshop technique, c’est une expérience pour enfin faire des photos avec vos yeux et non avec votre appareil photo. Infos.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :