Aller au contenu principal

Suggérer plutôt que tout montrer

Robert Doisneau a dit « Suggérer, c’est créer. Décrire, c’est détruire ». On pourrait prendre la position inverse et argumenter que décrire, au sens photographique du terme, c’est aussi témoigner, rendre compte. Montrer un plan large d’une scène revient à décrire le contexte dans lequel elle a été prise, un des aspects de la photographie de portrait par exemple.

En vérité, il y a différentes façons de raconter, on peut dévoiler entièrement ou simplement évoquer. Nous allons nous arrêter sur l’art de suggérer en photographie, qui revient donc à montrer un peu, mais pas trop. Parfois des images toutes en retenue se suffisent à elles-mêmes et produisent un impact plus intense que de tout révéler aux yeux du spectateur.

Prenons le cas de la photographie de portrait. Nous disions en début d’article que des plans larges sont souvent utilisés dans ce domaine, surtout en extérieur, pour informer sur le contexte, pourtant un moment juste suggéré peut en dire tout autant et rester parfaitement compréhensible.

Un exemple avec cette séance de portrait en studio. On aurait pu choisir de photographier entièrement la modèle, mais dans les images présentées, on a mis en évidence des zones détaillées pour susciter une ambiance bien particulière.

En observant ces images, on constate que le cadrage est un outil de premier-plan pour suggérer un sujet et n’en révéler ainsi qu’une partie. On choisit de montrer de manière minimaliste, avec peu d’éléments dans le cadre, voire un plan rapproché au fort pouvoir évocateur. Il en résulte des images qui à elles seules racontent le sujet en ne livrant finalement que peu de choses.

Pour suggérer et savoir quoi cadrer et comment le cadrer il faut d’abord observer son sujet : quel élément dans cette scène, ou chez cette personne est le plus parlant ? Quel détail peut à lui seul représenter un contexte, un sentiment, une personne, un évènement ? Une fois la réponse trouvée, il est bien plus facile de savoir se positionner par rapport au sujet pour trouver un angle et un cadrage qui le racontent et en montrent suffisamment.

Pour conclure. Prenez le temps d’observer ce qui vous entoure, de poser votre regard différemment sur votre sujet afin de trouver ce petit morceau cadré qui le donnera à voir autrement au spectateur : avec retenue et épure. Cette démarche vous permettra de ne pas simplement photographier de manière traditionnelle, mais d’en livrer une vision particulière de l’ambiance souhaitée.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :