Aller au contenu principal

Réussir vos photos de paysages urbains

La plupart d’entre nous vivons en ville. Par conséquent, le paysage urbain est un thème facilement accessible. Les lumières, les perspectives, les reflets, les monuments font des paysages urbains un excellent terrain de jeu. Dans cet article, je vous partage quelques conseils pour réussir vos photos de paysages urbains.

Se lever tôt. Le premier avantage est que vous bénéficiez d’une lumière diffuse pour vos prises de vue. En effet, les premières lumières matinales bénéficient grâce au ciel d’un « filtre géant ». Le second avantage est qu’il n’y a quasi personne dans les rues. Ce qui vous permet d’isoler votre sujet plus aisément qu’avec une horde de touristes ! Pas trop de bruit, moins de distraction, vous pouvez vous concentrer davantage sur vos images. Qui dit ville, dit passants ! Et très vite, il y en a trop ! C’est rarement bénéfique à votre composition.

Épurez vos photos tant que possible et améliorez leur lisibilité. Utilisez unfiltre ND pour éliminer d’éventuels intrus ! En revanche, intégrez un passant dans le cadre peut parfois donner du sens à votre composition.

Repérage. Lorsque l’on photographie un paysage urbain, il est préférable de trouver un unique point de vue et de se concentrer dessus. Avant le départ, réfléchissez à ce que vous souhaitez photographier et à votre composition. Réussir vos photos n’est pas dû au fruit du hasard.

Les golden hours et l’heure bleue. Il est tout à fait possible de réaliser de magnifiques photos de paysages urbains à différentes heures du jour ou de la nuit. Cela dit, les « golden hours » et les heures bleues vous permettront de profiter des plus belles nuances de lumières. Autrement dit, shootez pendant le lever ou le coucher du soleil (« golden hours ») ou juste avant ou après (heure bleue). Les « golden hours » vous offriront des lumières douces et chaudes et des ombres allongées. L’idéal pour sublimer vos photos. Durant l’heure bleue, vous observez un ciel qui s’assombrit et les lumières de la ville qui s’allument. Les différentes teintes de couleurs sont des plus harmonieuses.

Peu de monde dans le cadre, une lumière magnifique et la magie opère. Si les éclairages de la ville et les lumières naturelles ne se chevauchent pas suffisamment, prenez une photo avec les éclairages et une autre photo avec les lumières naturelles et fusionnez-les en post-traitement. Vous ne serez pas déçu du résultat !

Équipez-vous d’un trépied et d’un déclencheur à distance. Munissez-vous d’un trépied robuste pour stabiliser votre appareil lors de la prise de vue et d’une télécommande à distance pour ne pas avoir à appuyer sur le déclencheur de votre boitier, provoquer des vibrations et enregistrer du flou de bougé. La lumière à ces heures-là nécessite bien souvent de rallonger votre temps de pose afin d’exposer correctement votre photo. Si vous n’avez pas de déclencheur à distance, vous pouvez toujours utiliser le retardateur de votre appareil.

Diversifiez vos points de vue. ssayez de vous démarquer des photos publiées sur Instagram. Beaucoup d’entre elles sont réussies, mais généralement, elles se ressemblent. Pour remédier à cela, prenez de la hauteur. Une photo urbaine vue du haut fera toujours son effet. Vous pouvez facilement trouver un immeuble et accéder au toit. Observez également autour de vous. Si vous avez des collines autour, c’est peut-être l’emplacement idéal pour un bon point de vue en hauteur. En outre, les photos prises à ras le sol ou à hauteur de votre sujet produiront aussi leur effet.

Utilisez les lignes, les formes et les symétries. n ville, on peut observer des lignes un peu partout : rues, carrefour, bâtiments, marquages au sol, escalier, etc. L’architecture urbaine vous donne la possibilité de jouer avec toutes ces lignes. Et c’est tant mieux ! Utilisez un grand angle pour les mettre en avant. Levez la tête, regardez le ciel et composez votre photo en isolant les lignes, les formes, etc.
Les focales courtes sont par contre responsables de la distorsion des lignes. Si vous orientez votre objectif vers le haut, vous aurez des lignes qui s’éloignent. À l’inverse, si vous orientez votre objectif vers le bas, les lignes se rapprochent. Pour remédier à cela, des logiciels de post-traitement comme Lightroom donnent d’excellents résultats. Il existe aussi des objectifs à bascule et décentrement, appelés « tilt-shift » qui empêchent la distorsion.
Concernant les symétries, n’hésitez pas à placer un bâtiment ou une personne au centre du cadre. Oubliez un peu la règle des tiers. Ne vous sentez pas obligé de placer votre sujet au croisement d’une ligne de force et d’un point de force. Je trouve que les symétries sont très intéressantes à prendre en photo. Elles rendent vos images plus captivantes et plus percutantes.

Tirez parti des reflets. ontaines, flaques d’eau, fenêtres, trottoirs mouillés, ports, bords de rivière, ports, etc. Utilisez-les pour générer des reflets et sublimer vos photos. Les moments à privilégier sont le lever et le coucher du soleil, car la lumière est latérale et non directe et vous permet donc de capturer de magnifiques reflets. Cherchez la nature partout. Faites des poses longues. Jouez avec les reflets. 
En outre, ne négligez pas une mauvaise météo. Un ciel gris ou la pluie peut vous donner de nombreuses opportunités. Ne restez pas enfermé chez vous s’il pleut. Au contraire, sortez et photographiez pendant et après la pluie, car l’humidité met en relief les trottoirs, les rues ainsi que les bâtiments et crée une ambiance particulière.

Mettez en valeur la verticalité de la ville, passez en mode portrait. La ville est par essence verticale, n’hésitez pas donc à tourner votre appareil et adoptez le format portrait pour mettre en valeur la hauteur des bâtiments.

Recherchez les formes géométriques. L’architecture est un sujet photographique inépuisable. Le milieu urbain n’est qu’une suite de formes géométriques. Associez et combinez triangles, rectangles et carrés aux textures et couleurs différentes pour des compositions simples et efficaces. Pensez aussi à serrer votre cadrage de manière à concentrer le regard sur l’essentiel.

En conclusion. Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses règles et astuces pour réussir sa photo en milieu urbain. Je pense qu’il est important de les connaître et de les assimiler car ce sont des contraintes créatives qui vous aideront à communiquer plus facilement l’intention de votre image. Quand vous les aurez pratiquées, il vous sera aussi plus facile de les oublier, et paradoxalement de vous en affranchir et de les détourner, car vos choix seront plus francs et votre dessein plus clair.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :