Comment faire une bonne critique constructive ?

La critique constructive est essentielle pour progresser en photo.  Savoir analyser et critiquer une photo qu’il s’agisse de vos photos ou celles des autres est un apprentissage à prendre au sérieux pour progresser et faire des photos qui sortent du lot.  Cette phase de votre apprentissage est à prendre au sérieux et devient rapidement passionnante si vous faites partie d’un groupe initié à cette démarche constructive.

Creative moments

Il y a 2 approches à prendre en compte

  • Analyse technique
  • Analyse Artistique

Cependant l’intention photographique de l’auteur va jouer un rôle primordial dans cet exercice aussi passionnant que nécessaire.  Pour cette raison je vous encourage à ne porter aucun jugement trop hâtif. Pour cela un échange entre la personne qui critique et l’auteur de la photo me parait nécessaire.

L’auteur pourra justifier de son intention photographique, alors que la personne qui émet la critique saura être suffisamment détachée du côté émotionnel des circonstances de prise de vue.   Il pourra ainsi aider l’auteur à comprendre ce qui fonctionne ou pas dans la composition et la réalisation de sa photo et rectifier ses erreurs si besoin ou approfondir une approche technique ou créative qu’il ne maîtrise pas encore suffisamment.

L’analyse technique se veut pragmatique et objective donc plus facile à réaliser suivant votre niveau de connaissances techniques.   Cependant certains cas de figures peuvent faire penser que l’intention initialement recherchée n’a pas aboutie faute de connaissance au moment du déclenchement ou que l’auteur a volontairement voulu un effet peu banal.

Si l’on part du principe que nous mettons la technique au service de la créativité, il convient de conduire l’analyse artistique avec beaucoup de délicatesse car elle induit encore plus l’intention photographique de l’auteur. A ce titre je vous invite à lire l’article sur l’intention photographique  En cas de doute sur un jugement je ne saurais trop vous conseiller de poser la question à l’auteur.  C’est à dire à vous même ou d’échanger avec la personne concernée si vous désirez faire une critique photo constructive.

Faire la critique d’une photo dont vous n’êtes pas l’auteur demande en plus de vos compétences photographiques des qualités humaines tel que le tact, la bienveillance et savoir mettre les formes pour ne pas blesser la personne que vous souhaitez aider.

Pour cela il est bon d’employer une approche diplomate.Vous commencerez par les points positifs que vous remarquez sur la photo. Il y en a toujours   Pour faire une bonne critique photo il est important que la personne qui critique ait connaissance :

  • des données EXIF de la photo
  • de l’intention photographique de l’auteur
  • des conditions de prises de vue

La première approche de la critique photo.  Je prends du recul par rapport à mon écran. Le nez sur la photo ne vous apporte rien et ne donne pas une même vue d’ensemble.   Je souris lorsque je visite une exposition photos ou de tableaux et que je vois les spectateurs se coller systématiquement le nez sur l’oeuvre qu’il « admire ». Prenez du recul, il sera temps ensuite d’entrer dans les détails.

La première question que je me pose et c’est humain : Est ce que cette photo me plait ? ou non ? Evidemment je garde ce jugement pour moi à moins que la photo me fasse exploser de bonheur.

Pourquoi j’aime  cette photo ? Le sujet m’interpèle, la lumière est sublime, l’ambiance est bien traduite en image, la profondeur de champ est bien maîtrisée et met le sujet en valeur, …

Ensuite je fais un rapide « balayage » de l’image pour « juger » de la composition dans le cadre. Les éléments inclus et ceux qu’ils seraient souhaitables d’exclure pour rendre l’image plus « lisible »   Les regards les plus avertis pourront apprécier un sujet suggéré qui ne fait pas partie du cadre.

Ensuite je vais porter un jugement sur la vitesse utilisée pour des photos où le sujet est en mouvement et de l’effet que voulait donner l’auteur.  Un mouvement figé ou donné un effet d’action en employant une vitesse plus lente pour réaliser un flou de mouvement.

Chaque portera peut donner son avis suivant ses connaissancesSi vous êtes débutants il n’est important de répondre à cette première question : Pourquoi j’aime cette photo, qu’est qu’il y a dans cette photo qui fait que je l’aime ou non !

Ne soyez pas timide donner votre avis, c’est important de s’exprimer et de mettre des mots sur ce que l’on ressent. Il sera d’autant plus facile par la suite d’en récolter les fruits car vous vous poserez systématiquement la même question avant de déclencher . Vos photos s’en trouveront nettement améliorées.

Pour clore ce premier volet des bases d’une bonne critique photo, il est important d’affiner votre analyse et de déterminer les points importants qui donnent de la force à l’image, les lignes de fuites, les contrastes, les tons, les dualités, les couleurs complémentaires, etc…

Vous jugerez aussi de l’arrière plan. Met-il le sujet en valeur ? Vient -il compléter l’histoire que l’auteur veut raconter ?

Un arrière plan flou n’a pas la même influence qu’un arrière plan net, pourtant il a toujours autant d’impact sur le sujet. Il viendra isoler le sujet ou compléter sa lecture mais il aura toujours autant d’importance que le sujet.

Pour conclure…  J’ose espérer que cette phase de la pratique de la photo vous intéresse car la démarche de la critique  et de l’analyse d’une photo est réellement importante pour devenir un bon photographe et affiner son regard lors de vos prises de vues.

Catégories :Apprendre

Tagged as: , ,

1 reply »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s