La balance des blancs

Holzbuhnen an der Nordseekste

Nous allons découvrir la balance des blancs, une notion pas toujours maîtrisée, mais pourtant une aide très précieuse en photographie.

Pour faire simple, souvent lorsqu vous prenez une photo sans régler la balance des blancs, vous avez une couleur qui domine, les visages ne sont pas de la couleur que vous souhaitiez, le blanc sur la photo paraît jaune, etc…  La balance des blancs va permettre de retrouver des couleurs plus fidèles.  Il faut savoir qu’en fonction du type de lumière utilisé comme le flash, un néon ou la lumière du jour, la photo adopte une température de lumière différente.  Par exemple, le néon ajoute un ton bleu à l’image alors que la lumière d’une ampoule incandescente fait virer la photo vers le jaune.

La balance des blancs va permettre de rééquilibrer la photo afin de retrouver des teintes plus neutres.  Dans une démarche artistique on pourra exagérer sur un ton pour donner un style à une photo.

Comment régler la balance des blancs ?  Sur la majorité des boîtiers actuels, il existe plusiseurs fonctions automatiques de réglage de la balance des blancs, à utiliser selon les situations d’éclairage.

Automatique.  L’appareil photo définit automatiquement la balance des blancs. C’est l’option recommandée dans la plupart des cas

Incandescent. Pour les éclairages incandescents

Fluorescent.  Pour les éclairages types néons ou halogènes

Lumière du jour.  Pour les photos en plein air

Nuage.  Pour les photos prises en plaein air mais avec un ciel voilé.

Sunset beach

Avec le réglage manuel.  Vous pouvez effectuer un réglage manuel avec une « photo témoin ».  Il vous suffit de prendre une photo d’un élément blanc et d’utiliser cette photo pour calibrer votre balance des blancs.  Il faudra regarder votre manuel comment effectuer ce réglage, comme exemple pour un Nikon, il faut aller dans « Prise de vue » – « Balance des blancs » – « Blanc mesuré – « Utiliser photo ».

Vous pouvez aussi effectuer un  réglage en choisissant une température de couleur souhaitée.  Comme exemple, à 3000-4000 K pour un coucher de soleil vous permettra d’avoir une bonne restitutions des couleurs.

Par post-production.  La dernière méthode pour régler votre balance des blancs. Ou justement non, vous ne la réglez pas, vous prenez la photo et ensuite vous allez modifier les blancs dans votre logiciel de retouche.  le mieux dans ce cas est d’effectuer les prises de vue en RAW afin d’avoirun fichier plus souple dans l’utilisation des corrections.

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s